L'élection Miss France coûte cher à Brest

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La prochaine édition du concours de beauté Miss France se déroulera en décembre prochain à Brest. Mais le soutien de la mairie, qui a promis au producteur Endemol une subvention de 237.000 euros, provoque de vives réactions au sein des élus locaux, raconte mercredi le journal Le Parisien. Les écologiste et les centristes dénoncent le coût de l'opération, que le maire de Brest considère comme un "investissement en communication" profitable pour le tourisme local.

"L'argent public n'a pas à subventionner une entreprise privée qui, de plus, fait de gros bénéfices. Au-delà, l'utilisation de l'image de la femme par cette entreprise pose question", s'indigne de son côté Christian Bucher, élu local d'Europe Ecologie-Les Verts, dans les colonnes du quotidien Le Parisien.