Fessenheim : début d'une grève de la faim

  • A
  • A
Partagez sur :

Plusieurs militants écologistes ont entamé lundi à Colmar une grève de la faim tournante pour obtenir la fermeture définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim dans le Haut-Rhin.
"Nous demandons la fermeture de Fessenheim, qui est la plus ancienne des centrales, et qui est construite en zone sismique et en contrebas du Grand Canal du Rhin, si bien qu'il y a un risque d'inondation", a expliqué devant la préfecture du Haut-Rhin le viticulteur alsacien Jean-Pierre Frick.

Les "jeûneurs de Colmar" se passeront de nourriture au moins 366 jours, à tour de rôle, a expliqué l'alsacien Pierre Rosenzweig. Trois hommes et une femme ont décidé de "ne boire que de l'eau et de la tisane" pendant trois semaines. Ils devraient s'installer chez un habitant ou dans un foyer de Colmar d'ici ce soir.