Dimanche soir, entre 22h30 et 23h, levez la tête, comète et étoiles filantes vous attendent

, modifié à
  • A
  • A
Prise de vue de la comète de Wirtanen via un télescope.
Prise de vue de la comète de Wirtanen via un télescope. © NICOLAS BIVER / LESIA/OBSERVATOIRE DE PARIS-PSL / AFP
Partagez sur :
Dimanche soir, rendez-vous entre 22h30 et 23h, pour observer dans les meilleures conditions possibles la comète 46P Wirtanen, qui est l'une des plus proches à passer près de la Terre depuis les années 1950.  

S'il fait beau ce dimanche soir, sortir et lever les yeux au ciel pourrait s'avérer être une bonne idée. La comète 46P Wirtanen s'approchera en effet au plus près de la Terre, offrant "l'un des passages les plus propices à une belle observation céleste d'ici 30 ans", a annoncé l'Observatoire de Paris. Wirtanen se trouvera alors à 11,6 millions de kilomètres de la Terre, soit trente fois la distance Terre-Lune. 

Comment observer au mieux la comète de Wirtanen ? 

D'après le spécialiste scientifique d'Europe 1 Alain Cirou, s'il est possible de l'observer à l’œil nu, il est bien évidemment préférable de se munir d'une paire de jumelles. Mais que faut-il chercher dans cette immensité de points lumineux ? "Une petite tâche floue dans la constellation du Taureau, entre deux petits groupes d'étoiles : les Hyades et les Pléïades", répond Alain Cirou.

Si ces indications vous semble aussi floues que la tâche que vous devrez trouver, il est possible de s'équiper d'un outil supplémentaire : votre smartphone. De nombreuses applications sous Android ou iOS, comme Sky Map par exemple, permettent de localiser les constellations et autres astres et vous aideront sûrement à trouver la comète de Wirtanen, une constellation voisine, ou a minima vous tournez vers le bon point cardinal : l'Est. 

Une fois équipé, et si le ciel le permet, il vous faudra donc braver le froid de la nuit et vous éloigner des lumières artificielles pour maximiser vos chances de faire une bonne observation. "L'heure idéale est entre 22h30 et 23 heures", précise Alain Cirou. 

Wirtanen, la star manquée des comètes ?

Si la plupart des gens ont Tchouri en tête, le nom de Wirtanen est moins connu. Pourtant, elle a été découverte en 1948 par l'Observatoire Lick en Californie, tourne autour du Soleil en 5,44 années et sa distance "relativement proche" de la Terre la place dans "le top 10 des comètes passées au plus près de chez nous depuis les années 1950, et dans les 20 premières depuis le 9ème siècle", précise Guillaume Cannat, auteur d'une vingtaine d'ouvrages sur l'astronomie, dans son blog Autour du ciel. 46P Wirtanen avait été initialement désignée pour recevoir la visite de Rosetta et de son robot Philae mais le lancement de la sonde ayant été repoussé, il avait fallu trouver une nouvelle cible...la comète Tchourioumov-Guérassimenko, "Tchouri". 

Si vous ne pouvez pas observer les astres ce soir, 46P Wirtanen est encore visible jusqu'au 20 décembre. Après, l'éclat de la Lune empêchera son observation dans de bonnes conditions. Mais le moment le plus propice reste ce dimanche !

Une pluie d'étoiles filantes en prime

Les comètes sont composées de glace, de matériaux organiques et de roches provenant d'anciennes étoiles et de nuages interstellaires. Lorsqu'elles se rapprochent du Soleil, les glaces se transforment en gaz. Le mélange de gaz et de poussières éjecté forme la queue de la comète. C'est pour cela qu'elle pointe toujours dans la direction opposée au Soleil. Cependant, celle de Wirtanen est à peine visible. Hasard du calendrier ou cadeau de Noël de la nature, une pluie d'étoiles filantes, connue sous le nom de Géminides, est également au programme.

Si le pic d'activité était prévu pour vendredi, elle sera encore visible dimanche. Si vous ne parvenez pas à observer la comète de Wirtanen, vous pourrez donc toujours refaire un essai et pourquoi pas faire un vœu pour avoir plus de chance la prochaine fois. 

Les + lus