Un plan mondial pour vaincre la rage chez l'Homme d'ici à 2030

  • A
  • A
Parmi les mesures qui seront mises en place figurent "l'amélioration de l'accès aux soins, aux médicaments et aux vaccins pour les populations à risques". © SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Cette maladie mortelle transmise notamment par les chiens tue quelque 59.000 personnes chaque année dans le monde.

 

Plusieurs organisations internationales ont annoncé mercredi le lancement d'un plan mondial de lutte contre la rage visant à éradiquer chez l'Homme, d'ici à 2030, cette maladie mortelle. La Journée mondiale contre la rage, qui se tenait jeudi, marque le lancement "de la plus importante initiative mondiale" contre cette maladie, annoncent dans un communiqué l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Alliance Globale Contre la Rage (GARC).

Extension de la vaccination des chiens. "Unis contre la rage" affronte la maladie de façon globale et transversale, "en mettant en évidence le rôle des services vétérinaires, sanitaires et éducatifs dans la prévention et le contrôle de la rage", précise le communiqué. Le programme, qui vise l'objectif "zéro mort humaine de la rage d'ici à 2030", prévoit en particulier de prévenir la rage en améliorant la prise de conscience et l'information sur la maladie. Parmi les mesures qui seront mises en place figurent aussi "l'extension de la vaccination des chiens et l'amélioration de l'accès aux soins, aux médicaments et aux vaccins pour les populations à risques".

La rage aussi transmise par la faune sauvage. Maladie virale présente dans 150 pays et territoires, la rage est le plus souvent mortelle dès lors qu'apparaissent ses symptômes. La rage transmise par les chiens représente 99% des cas humains et l'on estime que 59.000 personnes en meurent chaque année dans le monde. La vaccination d'au moins 70% des chiens interrompt le cycle de transmission chez les chiens et vers l'Homme. Outre la rage canine, la rage transmise par la faune sauvage requiert également une grande attention. Dans quelques régions du monde, la rage transmise par les animaux sauvages est devenue la principale voie de transmission à l'Homme. C'est le cas, par exemple, de la rage transmise par les chauves-souris en Amérique du Sud.