Toulouse : découverte d'une compresse oubliée dans le corps d'un patient pendant... 27 ans

, modifié à
  • A
  • A
La compresse avait été oubliée dans la poitrine du patient lors de sa première opération, 27 ans plus tôt. © AFP
Partagez sur :

Des chirurgiens de l'hôpital Larray du CHU de Toulouse ont découvert une compresse oubliée dans la poitrine d'un patient pendant 27 ans. 

Après de multiples diagnostics qui se sont avérés faux, des médecins ont découvert un abcès contenant une compresse oubliée sur le poumon d'un patient, 27 ans après sa première opération, comme le rapporte la Revue des maladies respiratoires, relayée par Le Monde.

De la pose d'un défibrillateur automatique... En 1989, un homme se fait poser un défibrillateur automatique après deux arrêts cardiaques. Ancien fumeur, le patient avait également une maladie coronarienne. 18 ans plus tard, il se met à cracher du sang. Le patient passe alors plusieurs examens complémentaires jusqu'en 2015. Un an plus tard, la toux sanglante revient et le sexagénaire se présente à l'hôpital Larray du CHU de Toulouse. 

... à un abcès pulmonaire contenant une compresse. Les médecins lui font de nouveau passer des examens pour comprendre la cause de cette toux, sans succès. Une seule option s'offre alors à eux : la chirurgie. Ils opèrent donc le patient et lui retirent du poumon un abcès contenant "une pièce textile, compacte et arrondie", comme le décrit le blog Réalités biomédicales du Monde. Ils se rendent alors compte qu'il s'agit d'une compresse oubliée lors de la première chirurgie du patient. Le sexagénaire a pu sortir de l'hôpital cinq jours plus tard avec un traitement anticoagulants.

173 corps étrangers oubliés en 13 ans. En France, 173 corps étrangers ont été oubliés à l'intérieur de patients sur les 266.070 interventions thoraciques pratiquées entre 2003 et 2016, selon la base de données "Épidémiologie en chirurgie thoracique" (Epithor) de la Société française de chirurgie thoracique, soit 0,07% des chirurgies.

Les + lus