Qu'est-ce que l'asthénie, cette fatigue tenace qui peut cacher une pathologie ?

  • A
  • A
Quand la fatigue devient anormale et tenace, il s'agit d'une asthénie. 4:09
Quand la fatigue devient anormale et tenace, il s'agit d'une asthénie. © FRED DUFOUR / AFP
Partagez sur :
Dans "Sans Rendez-vous", Jimmy Mohamed fait le point sur l'asthénie, cette fatigue anormale et tenace qui peut cacher une autre pathologie. Le médecin distille également quelques conseils pour lutter contre cette pathologie, au premier rang duquel "bien dormir".  

C'est un sentiment connu de tous : la fatigue. Mais quand cette dernière persiste après une période de repos pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, il est possible qu'elle cache une asthénie. Dans "Sans Rendez-vous", le docteur Jimmy Mohamed fait le point sur cette pathologie, ses causes, et distille quelques conseils pour y faire face. 

Une fatigue qui persiste dans le temps

"L'asthénie est un terme un peu pompeux qui vient du grec : -sthénie signifie la force, la vigueur, et le privatif -a renvoie au manque. L'asthénie désigne donc le manque de force et de vigueur. Mais il faut la distinguer de la fatigue 'classique' : celle que l'on ressent après un effort physique ou intellectuel et qui va s'estomper après une période de repos.

Car ce qui caractérise avant tout l'asthénie, c'est qu'elle persiste dans le temps. Une fatigue anormale et inexplicable donc, qui provoque de surcroît la sensation désagréable et pénible d’être incapable de mener à bien ses activités du quotidien. L'asthénie est un motif de consultation très fréquent en médecine générale, puisque 10% à 25% des patients mentionnent une fatigue anormale alors qu'ils viennent pour autre chose. Sans oublier que 10% des consultations sont motivées uniquement par cette pathologie. 

Des causes multiples 

Le champ des causes de l'asthénie est énorme. Si bien qu'il est difficile de toutes les citer. Néanmoins, la fatigue réactionnelle, due au stress, provient d'un manque de sommeil, de décalages horaires répétés, ou de surmenage. De son côté, l'asthénie psychique, la plus fréquente, est le plus souvent due à une dépression ou à des troubles anxieux. Mais cette fatigue peut aussi trouver son origine dans un traitement médicamenteux, des problèmes hormonaux, voire cacher une maladie. 

Soigner son sommeil

Je me souviens d'une patiente, mère isolée qui élève ses trois ans, qui est venue me voir pour une gastro-entérite. Pendant la consultation, elle me dit qu'elle est fatiguée, que le moindre effort est surhumain. Et en fouillant un peu, on s'est rendu compte qu'elle avait en réalité une pathologie chronique, en l'occurrence une maladie du sang. Évidemment, cela ne cache pas tout le temps une autre pathologie.

La première chose que l'on conseille aux gens, c'est de bien dormir : le manque de sommeil est un facteur classique de fatigue. Si malgré tout, la fatigue persiste après plusieurs jours ou semaines, allez voir votre médecin pour un petit bilan."

Europe 1
Par Jimmy Mohamed, édité par Ugo Pascolo