OGM interdits dans l'aliment pour bétail : 150 tonnes distribuées en France

  • A
  • A
Entre 800.000 et 1,6 million de tonnes d'aliments pour animaux d'élevage sont potentiellement contaminés en Europe, selon "Le Monde".
Entre 800.000 et 1,6 million de tonnes d'aliments pour animaux d'élevage sont potentiellement contaminés en Europe, selon "Le Monde". © Justin Sullivan / Getty Images North America / Getty Images
Partagez sur :
Ces aliments pour animaux contenant des OGM interdits par l'Union européenne auraient été distribués à "trois fabricants d'aliment et douze éleveurs", selon la DGCCRF. 

Environ 150 tonnes d'aliments pour animaux contenant des organismes génétiquement modifiés récemment interdits par les autorités européennes "auraient été distribués" en France, à "trois fabricants d'aliments et douze éleveurs", a confirmé le gouvernement français lundi.

Cette précision, émanant de la direction de la concurrence au ministère des Finances (DGCCRF), fait suite à une enquête publiée le 23 novembre par le quotidien Le Monde établissant que des OGM résistants aux antibiotiques ont été disséminés dans une grande quantité d'aliments pour le bétail dans plusieurs pays d'Europe, dont la France.

Les stocks restants sont "bloqués". "D'après les informations transmises par les autorités belges depuis le 02/10, et au 26/11, il apparaissait qu'environ 150 tonnes d'aliments pour animaux (pré-mélanges ou aliments complets) auraient été distribués à trois fabricants d'aliments et douze éleveurs", indique la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes dans un mail reçu lundi en réponse à une question posée vendredi matin par l'AFP. "Plus d'une centaine d'élevages clients pourraient avoir été approvisionnés", ajoute le texte, précisant qu'une partie des aliments a déjà été consommée par les animaux, et que "les stocks restants" sont "bloqués".

Entre 800.000 et 1,6 million de tonnes d'aliments potentiellement contaminés en Europe. Selon des documents confidentiels des services sanitaires néerlandais auxquels Le Monde a eu accès, entre 800.000 et 1,6 million de tonnes d'aliments pour animaux d'élevage sont potentiellement contaminés en Europe.