Lubrizol: ouverture d'une enquête pour du "démarchage abusif" au sujet d'analyses

  • A
  • A
La Répression des fraudes a ouvert une enquête pour "démarchage abusif" après des signalements d'arnaque liée à des prélèvements d'échantillons chez des personnes résidant à proximité de l'usine Lubrizol à Rouen.
La Répression des fraudes a ouvert une enquête pour "démarchage abusif" après des signalements d'arnaque liée à des prélèvements d'échantillons chez des personnes résidant à proximité de l'usine Lubrizol à Rouen. © AFP
Partagez sur :
Une enquête a été ouverte pour démarchage abusif après des signalements d'une arnaque liée à des prélèvements d'échantillons sur des personnes résidant près de l'usine Lubrizol dans la région de Rouen. 

La Répression des fraudes a indiqué mercredi avoir ouvert une enquête pour "démarchage abusif", après que des personnes résidant a proximité de l'usine Lubrizol à Rouen ont signalé avoir été victimes d'une arnaque liée à des prélèvements d'échantillons.

Des démarcheurs, qui se disaient mandatés par la préfecture de Seine-Maritime pour effectuer des prélèvements et évaluer la pollution après l'incendie de l'usine, ont facturé cette prestation aux habitants, a détaillé auprès de l'AFP la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), confirmant une information de franceinfo.

La préfecture de Seine-Maritime a prévenu sur Twitter

Vendredi, la préfecture de Seine-Maritime avait déjà averti sur son compte Twitter que des entreprises effectuaient des démarchages. "Ne répondez surtout pas à leurs sollicitations. Une seule entreprise est mandatée, contactez le 0.800.009.785 pour obtenir ses coordonnées", avait-elle recommandé.

>> LIRE AUSSI - Lubrizol : des taux de dioxine "importants" mais "en dessous des seuils de toxicité", selon Buzyn

Le 26 septembre, un gigantesque incendie a détruit chez Lubrizol, une entreprise de produits chimiques classée Seveso seuil haut, 5.253 tonnes de produits chimiques. L'incendie a aussi touché trois entrepôts de son voisin Normandie Logistique qui stockait plus de 9.000 tonnes de produits sur son site. A la suite de l'incendie, qui a dégagé un important nuage noir répandant des suies sur son passage, environ 130 plaintes ont été déposées par des habitants, entreprises ou communes touchés par les conséquences de cette catastrophe.