Les conseils d'un chirurgien-dentiste pour avoir des dents biens blanches

  • A
  • A
Bien se brosser les dents est indispensable indique le docteur Christophe Lequart. 2:04
Bien se brosser les dents est indispensable indique le docteur Christophe Lequart. © Pixabay/PourquoiPas
Partagez sur :
Invité de l'émission Sans rendez-vous, sur Europe 1, le chirurgien-dentiste Christophe Lequart s'est exprimé sur le blanchiment des dents. Pourquoi se colorent-elles ? Comment les rendre à nouveau blanches ? Combien ça coûte ? Il répond à toutes ces interrogations au micro de Mélanie Gomez. 

C'est une angoisse probablement partagée des millions d'êtres humains : voir petit à petit la blancheur de ses dents se corrompre. Invité de Mélanie Gomez dans l'émission Sans rendez-vous, sur Europe 1, le chirurgien-dentiste Christophe Lequart a répondu à de nombreux questionnements sur les techniques de blanchiment des dents.

Egalement membre de l'UFSBD, l'Union française pour la santé bucco-dentaire, il explique qu'il existe deux types de colorations des dents : l'externe et l'interne. La première est liée aux habitudes de vie, le café, le thé, le tabac. La deuxième à la couleur propre de la dent et varie d'un individu à l'autre. "Cela dépend de la génétique. Par exemple, les personnes de couleur noire vont avoir des dents plus jaunes, les asiatiques plus rosées, alors que celles des européens seront plus jaunes grisées", détaille Christophe Lequart.

Attention à l'usage de la brosse à dent

Certaines familles de dents sont plus ou moins jaunes, et vont vieillir parce que l'épaisseur d'émail à tendance à diminuer. Il y a donc des terrains héréditaires, familiaux ou génétiques qui expliquent la coloration des dents, mais certains médicaments peuvent aussi influencer leur couleur. "Il s'agit en particulier d'une certaine famille d’antibiotiques, les tétracyclines. Ils sont toujours prescrits mais ne le sont plus chez la femme enceinte et les jeunes enfants, car ils entraînaient des colorations en strates et grisées, très dures à traiter même en cabinet", explique le chirurgien-dentiste.

L'usage de la brosse à dents explique évidemment également la coloration des dents : "Si on n'utilise pas bien la brosse à dents, on ne va pas éliminer correctement la plaque dentaire. Qui va ensuite se transformer en tartre, de couleur jaune orangée." Les habitudes de vie vont entraîner des dépôts sur la surface des dents, et ces colorations de surface peuvent être éliminées très facilement en réalisant un détartrage et un polissage dans un cabine dentaire, indique Christophe Lequart. 

Que valent les dentifrices ? 

Les dentifrices spécial blancheur ne vont pas agir sur la couleur propre de la dent mais sur les colorations externes : "Ils vont gommer un peu mieux ces colorations, la plupart des dentifrices blancheur contiennent du bicarbonate micro-pulvérisé pour ne pas abraser surface de l’émail donc ça va éliminer une partie de la coloration et diminuer leur installation", signifie Christophe Lequart. 

Quelques astuces pour éliminer les dépôts sur la surface des dents et limiter l'arrivée du tartre : se rincer la bouche avec un verre d’eau, par exemple, après avoir bu un café. "Le principe est le même que lorsqu'on nettoie une tasse", argumente-t-il . Le détartrage chez un dentiste va également permettre d'éliminer les colorations sur la surface de la dent, qui va permettre d'obtenir un sourire beaucoup plus blanc. "Il faut en faire un chaque année, et tous les six mois si on a un mauvais brossage", conseille l'invité de Mélanie Gomez. 

Blanchiment à la maison 

Christophe Lequart insiste : il faut impérativement faire une visite de contrôle chez son dentiste. "Un éclaircissement n'est pas possible si on a des caries ou une maladies gingivale. Le produit actif va pénétrer profondément avec un risque de mortification de la dent." C'est également le dentiste qui va enclencher le processus de blanchissement en réalisant une emprunte de la bouche du patient, puis la création par un prothésiste de gouttières. Il y sera appliqué un produit actif qui va permettre d’oxyder les dents et donc de les blanchir. Le patient doit la porter pendant trois heures quotidiennement, sur une durée d'environ 15 jours. 

Mais tout cela à un coût important. Le prix est variable entre 500 et 1.000 euros. Et aucune prise en charge de la part d’assurance maladie n'est possible.

Europe 1
Par Thomas Vichard