Les 11 vaccins infantiles obligatoires sont-ils sûrs ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Dans son étude qui s'étend sur la période 2012-2017, l'ANSM l'assure : les 11 vaccins désormais obligatoires pour les enfants jusqu'à deux ans sont sûrs. Ils ne provoquent pas plus d'effets secondaires que les autres médicaments. 

Depuis que 11 vaccins sont obligatoires pour les enfants jusqu'à deux ans (DTP, ROR, coqueluche ...), 1,5 million de bébés ont été vaccinés et un peu plus de 900 ont manifesté un ou plusieurs effets secondaires. Ces injections sont-elles sûres pour les plus jeunes ? L'Agence du médicament (ANSM) a publié une large étude sur tous les effets indésirables liés à l'administration de ces vaccins signalés entre 2012 et 2018.

Des effets indésirables attendus...

Ce rapport dresse d'abord le bilan de la période 2012-2017, puis se penche sur les six premiers mois de l'année 2018, après l'extension de l'obligation vaccinale. Sont pris en compte les vaccins déjà obligatoires à cette date (diphtérie, tétanos et poliomyélite) mais aussi ceux qui n'étaient encore que recommandés (pneumocoque, coqueluche, bactérie Haemophilus influenzae de type b, hépatite B, infections à méningocoque C, rougeole, oreillons et rubéole).

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Dans plus de la moitié des cas, ces effets indésirables étaient une petite réaction au vaccin - comme une fièvre, ou une rougeur sur la peau au niveau de l'injection. Des effets secondaires classiques et attendus. D'ailleurs, ils sont notés dans la notice des vaccins.

... ou plus graves voire mortels pour 23 bébés sur 1,5 million

Dans l'autre moitié des cas, ces effets secondaires ont été jugés un peu plus sérieux. Mais là encore, il s'agissait dans 45% des cas, d'une fièvre, mais un peu plus élevée qui a donc nécessité parfois une consultation ou une hospitalisation. Chez 139 bébés, cela a conduit à des convulsions. Enfin sur cette période de six ans, durant lesquels l'ANSM a surveillé tous les effets indésirables chez 1,5 million de bébés vaccinés, on note aussi 23 décès.

Mais aucun lien direct avec les vaccins n'a pu être établi. "Dans plus de la moitié des cas [mortels], les décès sont survenus avec des bébés qui avaient des pathologies lourdes", détaille Alban Dhanani de l'ANSM, au micro d'Europe 1. "L'autre moitié est constituée de morts inattendues parmi lesquels cinq morts subites du nourrisson. En revanche, il faut savoir que 300 à 400 enfants non vaccinés meurent chaque année en France."

Ces vaccins sont sûrs, estime l'ANSM

Face à ses résultats, l'ANSM le confirme, les 11 vaccins désormais obligatoires pour les bébés sont sûrs. L'agence publiera d'ici la fin de l'année un bilan avec les données sur l'ensemble de l'année 2018 puis fera un nouveau point de situation tous les ans. Comme pour tout médicament, il peut y avoir des effets indésirables, mais dans la grande majorité des cas, ceux-ci ne sont pas graves. Ils sont en tout cas bien moindres par rapport à une rougeole par exemple qui peut provoquer notamment, de graves séquelles neurologiques. 

Europe 1
Par Mélanie Gomez, édité par Marthe Ronteix