Le coeur artificiel Carmat a été implanté pour la première fois sur une femme. 1:12
  • Copié
, modifié à
L'entreprise Carmat, spécialisée dans la confection de cœurs artificiels, a annoncé dans la nuit de lundi à mardi qu'une transplantation réussie avait été réalisée sur une patiente aux États-Unis. Une prouesse, alors que jusqu'ici cela n'avait été fait que sur des hommes, qui montre que le cœur Carmat peut s'adapter à toutes les anatomies.

C'est peut-être un détail pour vous, c'est une grosse avancée pour la chirurgie cardiaque. L'entreprise Carmat, spécialisée dans la confection de cœurs artificiels, a annoncé dans la nuit de lundi à mardi qu'une transplantation réussie avait été réalisée sur une patiente aux États-Unis. Jusqu'ici, seuls des hommes avaient pu en bénéficier. "C'est une énorme avancée", s'est félicité Stéphane Piat, directeur général de Carmat, dans La France Bouge sur Europe 1, mardi. 

"Bien souvent" en effet, le cœur Carmat a pu être jugé trop gros pour être implanté chez des femmes. "La poitrine peut être plus petite, la cage thoracique un peu plus basse" chez les patientes, reconnaît Stéphane Piat. "Et la peur, lors d'une transplantation, c'est toujours de ne pas pouvoir refermer le thorax."

"La majeure partie des adultes peuvent en bénéficier"

Avec cette transplantation réussie, "on a démontré que la majeure partie des adultes peuvent en bénéficier", se félicite le directeur général de l'entreprise. "On a pu démontré par A+B que la taille du cœur Carmat n'est pas un problème pour la compatibilité au niveau anatomique."

L'entreprise française continue sur sa bonne lancée, après l'annonce la semaine dernière de six implantations en Allemagne et en Italie. Des opérations qui lui ont permis de générer ses deux premiers millions d'euros de chiffre d'affaires depuis son lancement en 2008. En décembre 2020, Carmat avait obtenu le marquage CE en Europe, ce qui lui avait donné le feu vert pour la commercialisation de son cœur artificiel sur le Vieux Continent.