La téléconsultation dopée par le coronavirus

  • A
  • A
Le nombre de téléconsultations a bondi depuis le début de l'épidémie. Photo d'illustration.
Le nombre de téléconsultations a bondi depuis le début de l'épidémie. Photo d'illustration. © Pixabay
Partagez sur :
80.000 actes ont été réalisés la semaine dernière, a confirmé mercredi l'Assurance maladie. C'est deux fois plus que durant le seul mois de février ou la première quinzaine de mars. 

Le nombre de téléconsultations a bondi depuis le début de l'épidémie de coronavirus, avec un record de 80.000 actes réalisés la semaine dernière, à indiqué mercredi l'Assurance maladie à l'AFP, confirmant une information du magazine médical Le Généraliste.

Quelque 80.000 actes ont été facturés par les médecins entre le 16 et le 22 mars, selon la Caisse nationale d'assurance maladie. C'est deux fois plus que durant le seul mois de février (40.000) ou la première quinzaine de mars (35.000).

La pratique tardait à décoller

L'épidémie de Covid-19 a clairement dopé cette pratique, qui tardait à décoller depuis l'entrée en vigueur du remboursement en septembre 2018. Les téléconsultations de la semaine dernière représentent ainsi le quart du nombre total d'actes (320.000) réalisés en 18 mois.

Début mars, le gouvernement a facilité le recours à cette pratique en levant l'obligation de passer par son médecin traitant pour les malades du coronavirus et les patients "présentant les symptômes" de cette maladie. Elle est en outre remboursée à 100% par l'Assurance maladie depuis samedi et "pendant toute la durée de l'épidémie", selon le ministère de la Santé.