Journée mondiale contre l'hépatite : "Tout le monde doit se faire dépister au moins une fois dans sa vie", martèle Pascal Mélin

, modifié à
  • A
  • A
L'hépatite B touche environ 10 fois de personnes dans le monde que le sida. 1:10
L'hépatite B touche environ 10 fois de personnes dans le monde que le sida. © Capture YouTube Sos Hepatites
Partagez sur :
Au micro de la matinale week-end d'Europe 1, Pascal Mélin, médecin et fondateur de SOS Hépatites, rappelle l'importance de se faire dépister, alors que 75% des porteurs du virus en France ignorent qu'ils sont contaminés.
INTERVIEW

"Le sida concerne 35 à 40 millions de personnes dans le monde, l'hépatite C 70 millions, et l'hépatite B 350 millions." Pourtant, les hépatites virales sont peu connues du grand public. C'est pour y remédier que Pascal Mélin, fondateur de SOS Hépatites, participe à la journée mondiale contre cette maladie et s'emploie à faire "du bruit contre l'hépatite". Avec un mot d'ordre : "Tout le monde doit se faire dépister au moins une fois dans sa vie."

"L'hépatite B est la maladie la plus sexuellement transmissible au monde"

Invité de la matinale week-end d'Europe 1 samedi, le médecin rappelle un chiffre simple : "Aujourd'hui en France, 100.000 personnes sont touchées par l'hépatite, mais 75.000 l'ignorent. Et si on veut les trouver, tout le monde doit donner son bras", martèle-t-il. "D'autant que l'hépatite est une maladie complètement silencieuse qui peut donner seulement quelques symptômes, comme un peu de fatigue, ou un amaigrissement." Si les cinq hépatites virales sont donc discrètes, leurs conséquences peuvent en revanche être très graves. 

"L'hépatite B est la maladie la plus sexuellement transmissible au monde, c'est la deuxième cause de cancer induite avec le tabac", prévient Pascal Mélin au micro d'Europe 1. "Elle est responsable chaque année d'un million de morts." 

Comment se faire dépister ?

Il y a trois façons de se faire dépister contre les hépatites. La première est une prise de sang prise en charge à 100% par la sécurité sociale, "même sans mutuelle", précise Pascal Mélin. Avec cette méthode, la réponse est obtenue en deux ou trois jours. Il est également possible de se rendre dans un centre de dépistage anonyme. Mais SOS Hépatites utilise une autre technique, encore plus rapide, avec simplement "une goutte de sang, et 10/15 minutes avant le résultat". Pour savoir où se situe le centre de SOS Hépatites le plus proche, rendez-vous sur le site de l'association

Europe 1
Par Ugo Pascolo