Sommeil : comment limiter les effets du changement d'heure ?

  • A
  • A
Partagez sur :
Tous les jours, le docteur Jimmy Mohamed répond à vos questions et réagit à l'actualité de la santé. Ce vendredi, à deux jours du passage à l'heure d'hiver, il évoque l'impact du changement d'heure sur notre santé. Une heure de plus pour se rapprocher de l'heure du soleil, mais qui nécessite une petite réadaptation de l'organisme.
DÉCRYPTAGE

Le changement d'heure peut-il avoir un impact sur notre santé ? Alors que la France passera à l'heure d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche, le docteur Jimmy Mohamed a répondu à cette question posée vendredi sur Europe 1. Le médecin chroniqueur d'Europe 1 nous livre quelques conseils pour limiter les effets indésirables, sur notre sommeil notamment. 

Quel est l'impact du changement d'heure ? 

Vous avez dans votre cerveau une horloge biologique. Elle ne fait pas tic tac, mais néanmoins, elle va tout réguler dans votre organisme : l'heure à laquelle vous vous levez, l'heure à laquelle vous vous couchez, et elle va aussi réguler votre tube digestif. On mange quasiment tous à la même heure et on a faim à la même heure. D'ailleurs, la nuit, on ne se lève pas pour aller aux toilettes, car notre tube digestif est réglé aussi par cette horloge biologique qui comprend qu'il est temps de dormir. Donc, cette horloge est assez bien faite puisqu'elle se cale sur les 24 heures d'une journée. Ça tombe bien. Sauf qu'avec ce changement d'heure, on va dormir une heure de plus. Et donc, on va avoir 25 heures au total dans la journée du dimanche. Et cette horloge va donc être décalée progressivement.

Qui est le plus impacté par le changement d'heure ? 

Les personnes qui vont être le plus impactées par ce changement sont plutôt les enfants. Mais étant donné qu'on est en période de vacances scolaires, ils auront le temps de se recaler. Ceux qui se lèvent tôt le matin seront aussi impactés puisqu'ils vont devoir dormir une heure de plus. La journée, ils vont rester une heure de plus éveillés, donc ils vont être un peu plus fatigués le dimanche soir. Heureusement, au bout de quelques jours, cette horloge va se recaler, car l'heure d'hiver est un peu plus physiologique. Elle se rapproche de l'heure du soleil et donc elle est bénéfique pour notre santé.

Comment limiter l'impact sur le sommeil ?

Vous pouvez profiter de ce changement d'heure pour essayer d'aller dormir une heure de plus et conserver cette heures de plus. Vous pouvez aussi faire le bilan de vos besoins de sommeil. D'une façon générale, on a tous des besoins un peu différents.

S'il fallait retenir un seul chiffre, nous avons besoin en moyenne, nous les adultes, de 49 heures de sommeil par semaine. Ça fait sept heures de sommeil tous les jours pendant une semaine. Essayez de garder cette constance et de ne pas vous décaler durant les week-ends.

On vit un climat un peu angoissant. Donc, le soir, à 21 h, le couvre feu, je vous propose de couper vos notifications, d'arrêter d'aller sur les réseaux sociaux puisque l'information est assez anxiogène. Si vous regardez une série, au lieu de regarder trois épisodes, regardez-en plutôt deux. Cela évitera d'être exposé aux lumières bleues et d'avoir ce sommeil décalé.

L'activité physique permet d'assurer un bon éveil en journée, mais favorise aussi la qualité du sommeil et la rapidité d'endormissement.

Enfin, sachez que la qualité du sommeil est étroitement liée à... la qualité des rapports sexuels ! Donc une bonne nuit de sommeil peut passer aussi par une bonne nuit d'autres choses. Enfin, si vous souhaitez avoir plus de conseils, je vous recommande le livre du spécialiste du sommeil, le professeur Pierre Philippe, Anti-fatigue, aux éditions Albin Michel.

Europe 1
Par Jimmy Mohamed