Covid : pourquoi les vaccins Moderna sont si peu disponibles en pharmacie

  • A
  • A
Les vaccins Moderna sont peu utilisés en France. 1:38
Les vaccins Moderna sont peu utilisés en France. © Angela Weiss / AFP
Partagez sur :
D'importantes quantité du vaccin Moderna devaient arriver en pharmacie pour faciliter la vaccination en ville. Mais les couacs se sont multipliés et les pharmaciens s'agacent des aléas qui les empêchent de pouvoir assurer leurs rendez-vous auprès de la population.  

Où sont les vaccins Moderna ? Alors que 26,5 millions de Français ont reçu au moins une injection d’un vaccin anti-Covid - ce qui représente plus de 50% de la population adulte - et 11,6 millions d’entre eux la seconde, seules un peu plus de 3 millions ont été faites avec Moderna. Cela s'explique en partie car ces chiffres reposent énormément sur les centres de vaccination alors qu'en ville, le rythme est moins soutenu. Après la polémique sur AstraZeneca, les pharmaciens et les généralistes misaient beaucoup sur le vaccin à ARN messager de Moderna, mais les problèmes logistiques s’accumulent autour de ce produit. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 4 juin

Des retards de livraison 

Un total de 350.000 doses devait arriver en fin de semaine dernière dans les officines. Seul problème, un camion transportant 145.000 doses est tombé en panne retardant les livraisons dans sept régions françaises. Cela a nécessairement entrainé des annulations en cascade pour des rendez-vous de vaccination, ce qui agace les professionnels. "Mes confrères médecins et pharmaciens se lassent de téléphoner pour prendre des rendez-vous, les annuler et les reprendre", déplore Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France.

"Les commandes ne sont visiblement pas au rendez-vous. La quantité en stock de vaccins Moderna n'est pas suffisante pour assurer cette fluidité. Maintenant, j'en suis à l'espérer pour le 1er juillet", tacle-t-il. Un retard qui va forcément ralentir la campagne de vaccination.

Certains Français défavorisés

Cette situation pénalise certains Français plus que d'autres pour au moins deux raisons. Tout d’abord parce qu’une partie d’entre eux préfère se faire vacciner par son pharmacien ou son médecin généraliste, une personne de confiance.

Deuxièmement, certains patients habitant dans des zones rurales vivent trop loin des centres de vaccination et espéraient pouvoir bénéficier de la médecine de proximité. Mais face à la situation actuelle, pour recevoir une injection du vaccin Moderna en pharmacie, ils vont devoir encore attendre.