Coronavirus : François Bayrou se dit favorable au principe d'une vaccination obligatoire

, modifié à
  • A
  • A
François Bayrou était l'invité d'Europe 1 mercredi. 1:43
François Bayrou était l'invité d'Europe 1 mercredi. © Europe 1
Partagez sur :
Devant la réticence d'une partie de la population à se faire inoculer le futur vaccin contre le Covid-19, certains responsables envisagent une vaccination obligatoire. Au micro d'Europe 1 mercredi, François Bayrou s'y est dit favorable. Il a également approuvé la réouverture "le plus vite possible" des petits commerces. 
INTERVIEW

Plusieurs laboratoires ont annoncé être en passe de lancer la production d'un vaccin contre le coronavirus. Mais déjà, l'adhésion de la population pose question au moment d'envisager la stratégie de vaccination. Invité d'Europe 1 mercredi, le Haut-Commissaire au Plan François Bayrou a affirmé être favorable au principe d'une vaccination obligatoire, "après qu’on se sera assuré que le vaccin marche et qu’il est complètement supporté".

"Il y a des pays où la rougeole repart"

La crise sanitaire marque l'apparition d'une nouvelle forme de défiance à l'égard du monde scientifique. Mais face au mouvement "antivax", François Bayrou se montre sans complaisance et rappelle qu'il existe déjà beaucoup de vaccins obligatoires en France : "Heureusement que l’on a des vaccinations obligatoires", affirme-t-il, poursuivant : "Il y a des pays où la rougeole est en train de repartir parce que l’on a été négligent vis-à-vis des vaccinations… et ça tue.

"François Bayrou s'est par ailleurs enthousiasmé de l'annonce faite par Stéphane Bance, le patron français de l'entreprise américaine Moderna, de la mise au point d'un vaccin "efficace à 95%" et développé "en 42 jours". Citant le nom de Louis Pasteur, il affirme que les avancées scientifiques réalisées en la matière devraient rendre les Français fiers : "Nous somme le peuple qui a inventé la vaccination", rappelle-t-il.

Favorable à la réouverture "le plus vite possible" des petits commerces

Le patron du MoDem s'est également prononcé en faveur d'une réouverture des petits commerces, fermés depuis le début du reconfinement.

"J'ai passé 48 heures à recevoir corps de métier par corps de métier tous les commerçants, pour regarder leur compte d'exploitation ligne par ligne, pour voir où s'abattaient sur eux les difficultés. Vous me demandez si je suis favorable à la réouverture le plus vite possible : la réponse est oui", a répondu François Bayrou.

Europe 1
Par Antoine Cuny-Le Callet