Comment effectuer le massage parfait ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité lundi de "Sans rendez-vous", le masseur-kinésithérapeute Nicolas Bertrand a livré ses conseils pour bien réussir un massage. 

Connus pour leurs vertus relaxantes, mais également pour leur action contre les maux de dos ou encore la cellulite, et qu'il soit exercé par des professionnels ou non, les massages sont plébiscités par les Français. Reste que masser un ami ou son partenaire nécessite tout de même un certain savoir-faire et une bonne connaissance des techniques, ainsi que des zones du corps les plus sensibles. Invité lundi de Sans rendez-vous, sur Europe 1, le masseur-kinésithérapeute et ostéopathe Nicolas Bertrand, auteur de L'Encyclopédie du massage, nous livre ses conseils pour réussir au mieux.

 

À quel moment doit-on masser ? 

Pour un massage relaxant, Nicolas Bertrand conseille de le pratiquer plutôt en fin de journée, "lorsqu'on a accumulé par mal de stress et de tension". Mais le massage peut aussi être effectué avant une activité sportive pour tonifier le corps. "Le massage est une indication de ce qui va se passer", explique le masseur-kinésithérapeute. "Si vous faites un massage tonique, vous incitez votre corps à se réveiller. Si vous donnez un massage lent, vous allez rentrer dans une phase de relaxation, de détente." 

Dans quel environnement ?

Pour un bon massage, il est important de "préparer l'environnement" autour de soi, rappelle Nicolas Bertrand, qui conseille de se mettre au calme, ainsi que de "débrancher son téléphone". Le massage doit se faire plutôt au sol, par exemple sur un tapis de yoga ou un matelas. "Vous pouvez un peu surélever les jambes" de la personne que vous massez, ainsi que positionner sa tête sur "une serviette roulée en fer à cheval", dit encore le masseur, ajoutant que des bougies pour l'ambiance, ainsi qu'un peu de chauffage, peuvent favoriser un bon massage.

Pour le choix de la substance utilisée, "je préconise la crème pour commencer, plutôt que l'huile", préconise Nicolas Bertrand, conseillant d'éviter de la mettre directement sur la peau, mais plutôt dans le creux de sa main, ce qui permet de la réchauffer. 

Quelles zones masser en priorité ?

Vous pouvez commencer par masser le dos, "une zone très étendue sur laquelle on peut tester pas mal de techniques". Sur cette zone, explique Nicolas Bertrand, "on peut commencer par une technique d'effleurage, une technique très simple, avec une pression très douce, comme une caresse, qui permet de faire le tour du dos, de ses contours, de savoir s'il y a des tensions musculaires, des douleurs, etc". En revanche, le kinésithérapeute rappelle que certaines zones doivent éviter d'être massées, notamment par les débutants : les parties génitales, la poitrine, l'arrière du genou, ou encore l'aine. 

Vous pouvez ensuite passer à la technique de pression-glissée. "On va appuyer plus fortement sur des zones un peu plus tendues", illustre Nicolas Bertrand, "en essayant d'aller un peu plus en profondeur en passant sous le système cutané, sous le système musculaire". 

Une autre technique disponible est celle du modelage, une technique assez douce, avec un massage effectué du bout des doigts, "pour éviter d'être trop en profondeur dans les muscles du visage, qui est une zone très sensible". Venue d'Asie, la technique de la percussion s'effectue, elle, soit avec la main à plat, soit avec les poings fermés, en les faisant rebondir sur la peau, soit avec les deux mains superposées. Cette technique, précise Nicolas Bertrand, "peut agir sur la détente, mais aussi sur des zones énergétiques comme les méridiens du foie ou du cœur". 

En cas de tensions musculaires causant des maux de tête, le spécialiste conseille de se masser les tempes, "en tournant très légèrement avec des mouvements de rotation, jusqu'à obtenir une sensation de détente, avant de se déplacer vers le front". 

Europe 1
Par Antoine Terrel