À quoi va ressembler la carte du déconfinement ?

, modifié à
  • A
  • A
La carte du déconfinement ne sera plus que rouge ou verte à partir de jeudi soir. 1:31
La carte du déconfinement ne sera plus que rouge ou verte à partir de jeudi soir. © Ministère de la Santé
Partagez sur :
Le gouvernement dévoile jeudi soir la très attendue carte des départements, qui seront classés en rouge et en vert, et dont dépendra l’étendue du déconfinement à partir du 11 mai. Deux critères sont actuellement retenus, auxquels va s’ajouter un troisième, sur le système local de test. 

Le déconfinement va se préciser ce jeudi. Edouard Philippe en donnera les détails dans l’après-midi, à 16 heures, avant de dévoiler la très attendue carte des départements, qui seront classés en rouge ou en vert. De cette classification dépendra l’étendue du déconfinement, qui sera plus large dans les départements "verts" à partir du 11 mai. Mais quels critères ont été retenus par le gouvernement ? Cette carte pourra-t-elle encore évoluer dans les prochains jours ? Europe 1 vous fournit des éléments de réponse.

De grandes chances que le Grand Est, l’Île-de-France et la Bourgogne-France-Comté restent en rouge

Pour le moment, deux critères sont pris en compte pour élaborer cette carte. Le premier mesure la circulation du virus en prenant en compte la proportion de patients qui se présentent aux urgences pour suspicion de Covid-19. Sur cette base, seuls deux départements métropolitains sont en rouge : Paris et le Val-d'Oise.

Ensuite, il y a le deuxième critère, qui mesure lui la tension hospitalière, en examinant les places disponibles en réanimation. Et là, le Grand Est, l’Île-de-France et la Bourgogne-Franche-Comté sont toujours en rouge. Mais si un département est en rouge sur l'un des deux critères, il l’est dans la carte finale, c'est automatique. Il y a donc de fortes chances que ces trois régions restent en rouge, et que le reste de la France métropolitaine soit vert.

Bonne nouvelle cependant, le nombre de patients en réanimation continue de diminuer. Donc hors Paris et Val-d'Oise, les autres départements en rouge peuvent basculer en vert assez rapidement, peut être même dans les prochaines jours.

Le troisième critère, sur le système local de tests, pourrait chambouler la carte

Mais il reste une grande inconnue concernant le troisième critère, sur le système local de tests, que le gouvernement doit ajouter "progressivement" à partir de lundi. En clair, il s’agira de mesurer la capacité de tester les malades et de mettre en place des brigades pour remonter les cas contacts. Toutes les couleurs pourraient alors être chamboulées, même si cela semble difficile à assumer politiquement.

Mercredi soir, 27 départements métropolitains - en Île-de-France et dans le nord-est - étaient toujours classés "rouge". Après le 11 mai, l'exécutif a fixé une nouvelle étape au 2 juin qui pourrait permettre, si les conditions sont réunies, d'amplifier le déconfinement.