"Xi Jinping a préféré la salers" : autour de Macron, opération séduction des producteurs français en Chine

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Emmanuel Macron est actuellement en visite d’Etat en Chine. A la Foire aux importations de Shanghai, entouré de producteurs français, le chef de l’Etat a mené une opération dégustation auprès de son homologue chinois Xi Jinping.

D’abord, il y a eu un Emmanuel Macron solennel mardi à Shanghai. A la Foire internationale aux importations, le président français a plaidé pour la fin de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Puis il y a eu une tonalité plus légère quand Xi Jinping, le président chinois, a été invité, sous les yeux d’Emmanuel Macron et de producteurs français,  à déguster des produits bien de chez nous.

 

Et quand Xi Jinping goûte son premier verre de  Bourgogne, la délégation française applaudit. Suit un deuxième verre, de Languedoc, un autre de Bordeaux. Le président chinois commence alors à sourire, Emmanuel Macron aussi. Car fourchette à la main, son homologue goûte entrecôte limousine et salers, faux filet charolais, le tout assaisonné de sel de Guérande.

Coup de pub

Sous l’œil des caméras chinoises, l’opération de promotion des produits français organisée par l’Elysée et les éleveurs fonctionne. "Xi a préféré la salers", croit même savoir le chef qui cuisiné la viande. Du bœuf français dégusté par le numéro un chinois, alors même que cette viande était encore interdite ici il y a un an. Tout un symbole.

L’opération est avant tout un coup de pub pour une filière qui depuis la réouverture du marché chinois, n’arrive toujours pas à se mettre en ordre de marche. Sur le boeuf, a résumé Emmanuel Macron, "c’est maintenant à nous de jouer".

Europe 1
Par Hadrien Bect, édité par Rémi Duchemin