Reconduite à la frontière : Edouard Philippe compte réussir "en étant plus efficace"

  • A
  • A
Le Premier ministre Edouard Philippe s'est exprimé au lendemain de la présentation du projet de loi asile et immigration. © ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre Edouard Philippe a affirmé mercredi la volonté "d'être plus efficace dans la reconduite à la frontière de ceux qui sont déboutés du droit d'asile".

Au lendemain de la présentation du projet de loi asile et immigration,  le Premier ministre Edouard Philippe a affirmé la volonté "d'être plus efficace dans la reconduite à la frontière de ceux qui sont déboutés du droit d'asile", dans un entretien à La Voix du Nord réalisé à Matignon mercredi. 

Peu de résultats. Interpellé par les journalistes du quotidien régional sur le fait que "le discours sur la reconduite aux frontières" a été" beaucoup entendu sans beaucoup de résultats", le locataire de Matignon, en visite dans le Nord jeudi et vendredi, a affirmé compter réussir "en étant plus efficace". Il affirme que "nous ne (...) sommes pas suffisamment (efficace, ndlr) pour accueillir ceux qui ont le droit de rester", alors qu'"on ne reconduit pas suffisamment à la frontière ceux qui n'ont pas le droit de rester en France."

20 % de reconduites en plus. "Si on compare janvier 2018 à janvier 2017, on a procédé à 20 % de reconduites en plus", a également précisé Edouard Philippe, rappelant que des discussions sont en cours avec les pays d'origine qui doivent accepter de reprendre leurs ressortissants. Au cours de ce déplacement en plusieurs étapes, Edouard Philippe doit notamment présenter de nouveaux plans du gouvernement contre la radicalisation islamiste et sur le commerce extérieur et sera accompagné de nombreux ministres (Le Drian, Blanquer, Belloubet...) dont Gérald Darmanin.