Passeports de Benalla : le parquet de Paris ouvre une enquête, notamment pour "abus de confiance"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le procureur Rémy Heitz a été saisi vendredi par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Le parquet de Paris a ouvert samedi une enquête préliminaire, notamment pour "abus de confiance", concernant la non-restitution par Alexandre Benalla de ses deux passeports diplomatiques alors qu'il n'était plus en fonction à l'Élysée, selon un communiqué du procureur Rémy Heitz.

Saisi par Jean-Yves Le Drian. Ce dernier avait été saisi vendredi par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, après des informations de presse relatives à l'utilisation récente d'un passeport diplomatique par l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, licencié cet été. L'entourage d'Alexandre. Benalla a affirmé que ces passeports lui avaient été restitués "début octobre".

L'enquête a également été ouverte pour "usage sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle" et "exercice d'une activité dans des conditions de nature à créer dans l'esprit du public une confusion avec l'exercice d'une fonction publique ou d'une activité réservée aux officiers publics ou ministériels", a précisé le procureur de la République de Paris. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP).