Municipales : à Levallois-Perret, qui pour succéder à Patrick Balkany ?

  • A
  • A
Isabelle et Patrock Balkany ont écopé en appel de 10 ans d'inéligibilité et 3 ans de prison ferme. 1:20
Isabelle et Patrock Balkany ont écopé en appel de 10 ans d'inéligibilité et 3 ans de prison ferme. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :
Après 37 ans de règne à Levallois-Perret, Isabelle et Patrick Balkany ont écopé en appel de 10 ans d'inéligibilité et 3 ans de prison ferme pour fraude fiscale. Ce retournement de situation a fait prendre aux élections municipales une toute nouvelle tournure dans la commune de banlieue parisienne. 
REPORTAGE

A Levallois-Perret, la campagne des élections municipales a pris un tout autre ton depuis le retrait de Patrick et d'Isabelle Balkany, condamnés par la justice pour fraude fiscale. Cette semaine, l’ancien maire de la commune de banlieue parisienne et son épouse ont écopé en appel de 10 ans d'inéligibilité et 3 ans de prison ferme, sans mandat de dépôt. Après 37 ans de règne dans la ville, c'est la première campagne sans le couple Balkany.

"L'ombre de Patrick Balkany qui pèserait sur la campagne, pour moi ce n’est pas une difficulté du tout", affirme Agnès Pottier-Dumas. Pendant dix ans, elle a été collaboratrice des époux Balkany. Aujourd’hui, elle se retrouve propulsée tête de liste et n’a pas peur d’afficher la photo de l’ancien maire de Levallois sur ses tracts.

"Levallois n'appartient ni à un clan ni à une famille"

"Beaucoup de Levalloisiens restent très attachés à Patrick Balkany et font vraiment la part de choses", poursuit-elle. "La continuité encore une fois, on insiste dessus, on l'incarne de fait parce que ça a été notre travail. Tout ce qui a été fait et bien fait au cours de ces dernières années, on y a pleinement participé et on en est très heureux."

Mais pour son opposante de la République en marche Maud Brégeon, la page Balkany doit être tournée. "Levallois n'appartient ni à un clan ni à une famille", défend-t-elle. "On représente le mieux la façon de tourner cette page. Qui mieux qu’une nouvelle génération pour incarner cette jeunesse, pour incarner ce renouveau démocratique, pour incarner un projet d'avenir pour Levallois. Pendant des années on s'est occupé de Levallois, moi aujourd'hui je veux m'occuper des Levalloisiens." Après 37 ans de règne de Patrick Balkany, il sont sept candidats à vouloir s'asseoir sur le fauteuil de maire.

Les autres candidats de Levallois-Perret :

  • Sylvie Ramond, Faire gagner Levallois
  • Arnaud de Courson, Levalloisiens avec Arnaud de Courson
  • Philippe Coste, Rassembler Levallois
  • Lies Messatfa, Levallois d'avenir
  • Agnès Pottier-Dumas, Levallois au cœur
  • Maud Bregeon, Pour Levallois, maintenant et demain
  • Frédéric Léger, Levallois solidaire et écologiste

Europe 1
Par Jean-Gabriel Bourgeois édité par Romane Lizée