Municipales : à Strasbourg, l'écologiste Barseghian largement en tête, devant le candidat LREM

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La candidate écologiste Jeanne Barseghian devance largement son adversaire LREM, Alain Fontanel, dimanche, au second tour des élections municipales, selon une estimation Ipsos-Sopra Steria.

Dans le Grand Est, Strasbourg a brillamment contribué dimanche à la vague verte écologiste qui a touché de grandes villes françaises tandis qu'à Nancy, la gauche a mis fin à 73 ans de règne de la droite modérée au soir du second tour des municipales.

Avec 41,71% des suffrages, la candidate écologiste Jeanne Barseghian a balayé ses adversaires dans la capitale alsacienne, au terme d'un scrutin marqué par une abstention à un niveau sans précédent dans la région. Le LREM Alain Fontanel, dauphin du maire socialiste sortant Roland Ries qui ne se représentait pas, a pointé loin derrière (34,96%), douchant l'un des rares espoirs du parti présidentiel de s'emparer d'une grande ville. Quant à la socialiste et ancienne maire de Strasbourg Catherine Trautmann, elle a confirmé son bon score du premier tour mais sans parvenir, et de loin, à renverser la table (23,33%).

Devant la presse, dimanche soir, Jeanne Barseghian s'est dite "fière" de sa victoire, se disant "consciente du travail" qui l'attendait "au service des Strasbourgeois". La victoire de Jeanne Barseghian était d'autant moins acquise que même largement en tête du premier tour, elle avait échoué à s'allier avec Catherine Trautmann. A l'inverse, Alain Fontanel et le LR Jean-Philippe Vetter avaient pris tout le monde de court en fusionnant in extremis leurs listes, ce qui semblait leur ouvrir un boulevard.