Loi audiovisuelle : le débat parlementaire "probablement" reporté, selon Aurore Bergé

, modifié à
  • A
  • A
Aurore Bergé 0:27
Aurore Bergé confirme que le débat parlementaire sur la loi audiovisuelle sera "probablement" décalée. © Europe 1
Partagez sur :
Prévu en février, le débat parlementaire sur la loi audiovisuelle porté par le ministre de la Culture Franck Riester devrait être "probablement" reporté au printemps, affirme la rapporteure du texte et députée LREM Aurore Bergé. La faute à la place prise par la réforme des retraites, texte majeur de cette deuxième partie du quinquennat.
INTERVIEW

C'est l'une des conséquences du poids pris par la réforme des retraites dans le travail de la majorité : prévu en février après plusieurs reports, le débat parlementaire sur la loi audiovisuelle défendue par le ministre de la Culture Franck Riester devrait être "probablement" reporté au printemps, selon la députée LREM des Yvelines Aurore Bergé et rapporteure du texte. C'est ce qu'affirmait le journal Les Échos, samedi.

Un report "de quelques semaines"

Le report du débat parlementaire autour de cette loi très sensible pour les médias serait "de quelques semaines, à peine", avance Aurore Bergé, par ailleurs porte-parole du parti présidentiel. "On souhaite pouvoir avancer sur la réforme du régime de retraites, ce qui est prioritaire pour les Français. Mais la loi est bien prévue pour 2020, avant l'été", confirme-t-elle. Selon Les Échos, la loi pourrait n'entrer en vigueur qu'en 2021, alors que le gouvernement tablait encore il y a peu sur une application en 2020.

Présenté en conseil des ministres début décembre, cette réforme de l'audiovisuel était au départ prévue pour 2018. "Ce n'est pas reporté aux calendes grecques, donc un peu plus, un peu moins…", témoignait un professionnel d'une chaîne de télévision dans le journal, samedi.