Libération des otages : pour Olivia Grégoire (LREM), les critiques de Benoît Hamon "sont déplacées"

, modifié à
  • A
  • A
Olivia Grégoire à répondu à Benoît Hamon. 3:51
Olivia Grégoire à répondu à Benoît Hamon. © Europe 1
Partagez sur :
Benoît Hamon a dénoncé lundi matin sur Europe 1 "l'amateurisme" de Jean-Yves Le Drian sur les risques pris par les ex-otages. La députée Olivia Grégoire, porte-parole du groupe LREM, lui a répondu au micro de Sonia Mabrouk.
INTERVIEW

La polémique sur l'imprudence des ex-otages, libérés par l'armée française la semaine dernière, a divisé la classe politique. Benoît Hamon a critiqué lundi matin sur Europe 1 l'attitude du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui a dénoncé les "risques majeurs" pris par Patrick Pique et Laurent Lassimouillas. Olivia Grégoire, porte-parole du groupe LREM à l'Assemblée nationale, a vertement répondu au leader de Génération.s. "Il y a des moments où la polémique est parfaitement déplacée. Benoît Hamon en est une parfaite incarnation", a jugé la députée, lundi soir au micro de Sonia Mabrouk.

>> De 17h à 20h, c'est le grand journal du soir avec Matthieu Belliard sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Benoît Hamon est-il un spécialiste du Bénin ?"

"Benoît Hamon est-il un spécialiste de géopolitique et du Bénin ? Je ne le crois pas. A l'heure où on se parle, une enquête est en cours pour connaître exactement les circonstances de ce drame. La zone était fortement déconseillée. Était-elle rouge ou orange ? Commenter des couleurs, quand on est un simple acteur politique comme Benoît Hamon, est déplacé. On ne peut pas tout prévoir tout le temps et partout", a poursuivi Olivia Grégoire.

La libération des deux ex-otages s'est soldée par la mort de deux militaires des forces spéciales, lors d'une opération au Burkina Faso. Les deux touristes français ont reconnu, samedi lors de leur retour en France, qu'ils auraient "certainement dû éviter" de se rendre dans la zone du Bénin où ils ont été enlevés.

"Ce n'est pas digne avant l'hommage national aux Invalides"

Olivia Grégoire a également estimé que les critiques de Benoît Hamon ne sont pas "dignes" à la veille de l'hommage national qui sera rendu aux deux militaires, mardi aux Invalides. "Quand j'entendais Benoît Hamon critiquer l'action de Jean-Yves Le Drian et la gestion du gouvernement, j'étais très mal à l'aise. Ce n'est pas digne à moins de 48 heures de l'hommage aux Invalides. Ce n'est pas digne de la politique et du respect qu'on doit aux morts", a déclaré la porte-parole du parti majoritaire.

Un hommage national à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello sera rendu mardi à 11h dans la cour d'honneur des Invalides à Paris, présidé par Emmanuel Macron.