INFORMATION EUROPE 1 - Coronavirus : le second tour des municipales reporté à fin juin, les maires élus conservés

, modifié à
  • A
  • A
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
Selon les informations d'Europe 1, le second tour des élections municipales ne se tiendra pas dimanche, mais sera reporté à la fin du mois de juin. Les maires déjà élus au premier tour seront conservés.

Face à la propagation du coronavirus, le second tour des élections municipales est reporté au mois de juin, selon les informations d'Europe 1. Le Premier ministre Edouard Philippe a proposé la date du 21 juin, selon l'AFP. Toujours selon nos informations, les maires déjà élus au premier tour seront maintenus.

Impossibilité sanitaire

Cette situation demeurait inévitable pour de nombreux responsables politiques, d'autant que le maintien du premier tour de l'élection avait déjà fait polémique. En annonçant, la veille du scrutin, que le premier tour aurait bel et bien lieu, malgré la situation de quasi-confinement annoncée le même jour, le gouvernement avait renforcé l'incompréhension et la colère de ceux qui, depuis plusieurs jours, multiplient les appels au report.

Un report indispensable selon eux, la progression de l'épidémie les faisant douter quant à la possibilité sanitaire de mener ce processus électoral à son terme.

Réorganisation

Du fait de cette situation exceptionnelle, toute une organisation est à penser. Si les maires élus dès le premier tour sont maintenus, il faudra organiser des conseils municipaux pour pouvoir les investir officiellement, explique Michaël Darmon, éditorialiste politique à Europe 1. Il faudra également un projet de loi et une loi votée pour pouvoir autoriser et valider le report du deuxième tour, et geler le score du premier tour pour les candidats devant passer au second, ajoute-t-il. De plus, il faudra mettre en place tous les dispositifs légaux permettant de faire campagne au mois de juin.

Cette proposition du chef du gouvernement intervient à quelques heures de l'intervention du président Emmanuel Macron, qui s'adresse de nouveau aux Français, lundi, dans le contexte de l'épidémie de coronavirus qui s'étend en France.

Europe 1
Par Michaël Darmon