"Gilets jaunes" : une délégation reçue mardi à Matignon avant l'annonce de nouvelles mesures

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

De nouvelles mesures vont être annoncées pour répondre à la crise des "gilets jaunes", a fait savoir Matignon, alors qu'une délégation y sera reçue mardi après-midi.

Le Premier ministre Édouard Philippe annoncera de nouvelles "mesures" après les consultations qu'il mène cette semaine face à la crise des "gilets jaunes", a annoncé Matignon lundi. Le but : "permettre le déroulement serein" de la concertation de trois mois voulue par l'exécutif.

>> En 1639, il y avait déjà des "gilets jaunes" ! Écoutez ici le récit inédit sur la révolte des "Nu-pieds" de Fabrice d’Almeida dans "Au cœur de l’histoire"

Des "gilets jaunes" à Matignon mardi. Après la réception des chefs de partis représentés au Parlement lundi, le Premier ministre recevra mardi après-midi un collectif de "gilets jaunes" prêt à discuter avec l'exécutif, précise Matignon dans un communiqué. Vendredi, la rencontre organisée par Édouard Philippe avait tourné au fiasco. Ce dernier avait réitéré son invitation après les violences de samedi. "Nous étions invités mais nous avons demandé à ce que le rendez-vous soit repoussé à mardi pour que l'on soit davantage structurés, et surtout pour peaufiner les revendications qui ne sont, à mon sens, pas assez fortes", renseignait ainsi Christophe Chalençon, porte-parole des "gilets jaunes" dans le Vaucluse, lundi matin sur Europe 1. 

Un débat au Parlement mercredi et jeudi. Le gouvernement annonce également un débat à l'Assemblée nationale mercredi et au Sénat jeudi, en vertu de l'article 50-1 de la Constitution, c'est-à-dire sans engager sa responsabilité. Matignon n'a pas précisé dans l'immédiat si ce débat donnerait lieu ou non à un vote.

Un "échange" avec le groupe LREM également prévu. "L'ensemble des consultations, ainsi que celles ayant eu lieu la semaine dernière, conduiront le Premier ministre à annoncer les mesures destinées à permettre le déroulement serein de la concertation décentralisée souhaitée par le président de la République, et à assurer le maintien de l'ordre et le respect de la loi", écrit Matignon dans son communiqué. Le Premier ministre se rendra par ailleurs mardi matin à la réunion de groupe des députés LREM à l'Assemblée nationale pour un "échange avec le groupe majoritaire", précise encore son cabinet.