Gérard Collomb agace les Lyonnais

  • A
  • A
Gérard Collomb, LUDOVIC MARIN / AFP 1280 1:38
© LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
La décision de Gérard Collomb de quitter le gouvernement en cours de mandat pour se focaliser sur les municipales à Lyon ne passe pas auprès des habitants lyonnais. Sa réélection à la tête de la ville pourrait s'avérer plus délicate que prévu.

Gérard Collomb quitte officiellement le gouvernement. Emmanuel Macron a accepté la démission de son ministre de l'Intérieur mardi soir. C'est le Premier ministre Edouard Phillippe qui assurera l'intérim en attendant de trouver un remplaçant. C'est donc sans Gérard Collomb que se déroulera le conseil des ministres mercredi.

Le maire de Lyon lui a déjà rendu les clefs de la ville. Si le locataire de la place Beauvau démissionne, c'est pour se consacrer à la reconquête de son fief, Lyon, lors des élections municipales de 2020. Évoquant un "contrat moral" avec lui, le maire actuel, Georges Képénékian, lui a déjà rendu les clefs de la ville mais le retour de Collomb dans la capitale des Gaules est loin de faire l'unanimité.

Très peu de Lyonnais prenaient sa défense mardi soir. Beaucoup n'apprécient visiblement pas beaucoup la façon de faire de leur maire, qui part plus vite que prévu et oblige Emmanuel Macron à lui trouver un successeur à un poste stratégique, le tout dans une période difficile pour l'exécutif.

>> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

"Quand il était maire, je l'estimais beaucoup. Mais là, c'est faillir à ses responsabilités, ce n'est pas très responsable. Il aurait dû assumer jusqu'à la fin de son mandat et puis après, s'il veut revenir à Lyon, c'est son problème. On est motivé pour être ministre de l'Intérieur et assurer la sécurité du pays et à la fin, on abandonne tout, c'est de l'égoïsme", juge Amar au micro d'Europe 1.

"Je ne voterai pas pour lui. Je n'ai plus envie." Elisabeth pointe quant à elle un manque de courage en pleine tempête : "C'est un peu facile. On ne peut pas encenser quelqu'un et ensuite le lâcher dans la difficulté. Surtout avec son rôle de père-fils. Dans la difficulté c'est 'courage fuyons' donc non, je n'apprécie pas. Je ne voterai pas pour lui. Je n'ai plus envie."

"Quand le bateau coule, les rats quittent le navire. Je pense qu'il est surtout opportuniste. Il essaye de sauver les meubles", estime de son côté Denise. A l'évidence, Gérard Collomb déçoit les Lyonnais et sa réélection en 2020 ne sera peut-être pas si simple que cela.

Europe 1
Par Jean-Luc Boujon, édité par Grégoire Duhourcau