Européennes : LREM dévoilera sa liste "fin février"

  • A
  • A
Stanislas Guerini n'exclut pas de trouver une tête de liste en dehors du parti présidentiel. (photo d'archives)
Stanislas Guerini n'exclut pas de trouver une tête de liste en dehors du parti présidentiel. (photo d'archives) © BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :
Le délégué général de LREM Stanislas Guerini n'a pas exclu dimanche de présenter une tête de liste aux prochaines européennes qui vienne "d'autre part" que du parti présidentiel. 

La République en marche dévoilera fin février sa liste pour les élections européennes qui sera conduite par une "personnalité de poids", pas forcément issue des rangs du parti présidentiel, a indiqué dimanche son délégué général Stanislas Guerini. "Vers la fin février nous dévoilerons notre liste et nous partirons en campagne vers le mois de mars pour mobiliser" en vue du scrutin qui aura lieu le 26 mai en France, a indiqué le patron des Marcheurs dans l'émission Dimanche en politique sur France 3.

Alain Juppé comme tête de liste ? Concernant la tête de liste, Stanislas Guerini a insisté sur le besoin d'avoir "une personnalité politique de poids" qui peut venir "d'autre part" que de LREM, sans donner aucun nom. Interrogé sur l'ancien Premier ministre Alain Juppé, qui a définitivement coupé le cordon avec le parti des Républicains, le délégué général de LREM a loué quelqu'un qui "est depuis longtemps dans une démarche extrêmement constructive vis-à-vis du projet européen". Mais il a ajouté qu'Alain Juppé n'avait "jamais exprimé" le souhait de rejoindre LREM.

Vaincre la liste RN. Stanislas Guerini a fixé comme objectif de "terminer en tête de cette élection" européenne, devant notamment le Rassemblement national (RN, ex-FN) de Marine Le Pen, vainqueur du scrutin en 2014 mais dont "le bilan en Europe est absolument nul", selon le patron de LREM. "Il y a des forces qui veulent la destruction de l'Europe, plus que jamais l'Europe est face à son destin", a-t-il insisté. Stanislas Guerini s'est par ailleurs déclaré "pas défavorable" à la constitution d'une liste "gilets jaunes" pour les élections européennes ou municipales.