Environnement : l'action du gouvernement pas à la hauteur pour 85% des Français, selon un sondage

, modifié à
  • A
  • A
L'action du gouvernement pour l'Environnement ne convainc pas les Français.
L'action du gouvernement pour l'Environnement ne convainc pas les Français. © FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :
Pour 65% des sondés, la démission surprise du ministre de la Transition écologique "ne va rien changer" à l'importance de l'environnement dans l'action du gouvernement.

L'action du gouvernement en matière d'environnement n'est pas à la hauteur des enjeux, pour 85% des Français, et le départ de Nicolas Hulot n'y changera rien pour deux tiers d'entre eux, selon un sondage Elabe pour BFMTV diffusé mercredi.

Seules 15% des personnes interrogées jugent favorablement l'action de l'exécutif pour l'écologie.

Le pouvoir d'achat reste la priorité des Français. Une large majorité de sondés (65%) considère par ailleurs que la démission de Nicolas Hulot "ne va rien changer" à l'importance de l'environnement dans l'action du gouvernement, contre 30% qui pensent qu'elle en sortira affaiblie. Le pouvoir d'achat (37%) est devant la santé (31%) et les retraites (28%) la principale préoccupation des Français (trois réponses possibles).

Plus généralement, les Français doutent de la capacité du chef de l'État à transformer le pays, mais les oppositions n'en profitent pas.

L'opposition ne profite pas du mauvais score de l'exécutif. Pour un Français sur deux (50%, +2 en deux mois), il n'en aura modifié que "quelques aspects" à la fin de son quinquennat. Pour 35% (+4), il "n'aura pas changé le pays" et ils ne sont que 15% (-5) à penser qu'il l'aura "transformé en profondeur".

Pour un sondé sur deux en moyenne, les partis d'opposition ne feraient "ni mieux ni moins bien" s'ils étaient au pouvoir. Seules 20% des personnes interrogées pensent que La France insoumise, 17% le Rassemblement national, 15% Les Républicains et 10% le PS, feraient mieux.

Enquête réalisée en ligne les 28 et 29 août auprès de 1.011 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.