Soutien UMP ou PS : le FN pose ses conditions (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogé par Europe 1, Florian Philippot candidat aux législatives à Forbach, dans la sixième circonscription de Moselle, est revenu sur les éventuels soutiens du FN pour l'UMP et le PS. Marine Le Pen a déclaré mardi que son parti pourrait "très exceptionnellement" soutenir au second tour des législatives des candidats de l'UMP, voire des candidats du PS.

Florian Philippot, le porte-parole du rassemblement Bleu Marine pour les législatives, précise que ce choix se fera "en fonction des histoires, des éventuels condamnations" du candidat. "Si nous ne sommes pas au second tour et qu'il y a un affreux, comme quelqu'un qui a été condamné, et bien effectivement, nous pourrions apporter notre soutien au candidat d'en face", indique-t-il. Florian Philippot ajoute qu'il ne s'agit en rien "d'un soutien d'adhésion" mais que ce serait surtout "pour faire battre quelqu'un dont on pense qu'il est nuisible à la démocratie."

Écoutez Florian Philippot :