Philippot : "des Merah, il y en a potentiellement pas mal" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Pour Florian Philippot, directeur stratégique de la campagne de Marine Le Pen, les drames de Toulouse et de Montauban, "c'est assez inquiétant", a-t-il jugé vendredi matin sur Europe 1. La raison ? "J'ai l'impression que ce Mohamed Merah, il y en a potentiellement pas mal puisqu'il est le symbole de l'hybridation entre une forme d'islamisme et une voyoucratie, tout ce qui a de plus classique, qui en France trouve face à elle une toujours une certaine dose de laxisme", a-t-il estimé.

"Ce qui a marqué son parcours judiciaire c'est en 2004 : il a 16 ans, il caillasse un bus municipal et il écope d'une simple admonestation. Tout est dit. Il n'y a même pas de condamnation. On voit bien qu'il y a un laxisme qui s'est développé dans notre pays. Une culture de gauche qui a déteint sur la droite. Et c'est inquiétant", a développé ce membre du Front national. Et d'ajouter : "à force de montrer comme ça des signes de faiblesse et bien, on en arrive à des parcours criminels qui deviennent dramatiques un jour ou l'autre. Et c'est vrai que, quand on apprend hier soir (jeudi, ndlr) qu'il était interdit de vols aux Etats-Unis alors qu'il est Français et qu'il n'est même pas soumis à la même obligation en France, c'est extraordinairement inquiétant".