Pentagone français : pas de blocage (Longuet)

  • A
  • A
Partagez sur :

Gérard Longuet a déclaré mercredi que l'information judiciaire pour corruption à propos de l'attribution du chantier du futur siège du ministère de la Défense à Paris n'était pas de nature à bloquer ce projet qui doit débuter en février prochain.

Une information judiciaire pour corruption et trafic d'influence est ouverte depuis février, portant sur d'éventuelles malversations lors de l'attribution du chantier du futur siège du ministère de la Défense à Paris, déjà surnommé le "Pentagone français".

Le groupe Bouygues a été choisi en février par le gouvernement et a signé le contrat en mai pour réaliser ce chantier dans le quartier Balard (XVe arrondissement) qui doit être achevé à l'été 2014.
Invité de "Questions d'Info", le ministre de la Défense a affirmé que le ministère "tenait à la disposition du magistrat toutes les informations dont il aura besoin" sur ce dossier.