EXCLUSIF - Le réseau mobile s'améliore en France, Orange toujours en tête

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Europe 1 s'est procuré les résultats de la dernière enquête de l'Arcep sur la couverture 4G en France. Le débit moyen a fortement augmenté en un an, signe que le déploiement avance.
EXCLUSIF

Vous galérez au quotidien pour utiliser votre téléphone dans le train ou dans le métro ? Vous n’arrivez pas à lire une vidéo quand vous êtes passager d’une voiture ? Europe 1 vous dévoile en exclusivité ce matin la qualité de service mobile mesurée sur le terrain. C’est l’autorité de régulation des télécoms, l’Arcep, qui a mené ce test géant. Un million et demi de mesures ont été effectuées partout en France, sur les principales routes et autoroutes, les lignes de TGV, d’Intercités, de TER, de Transilien et même de métro.

En moyenne, c’est chez Orange qu’il vaut mieux être quand on prend le train ou la route. Près de 9 fois sur 10, on réussit à charger une page web en moins de dix secondes sur son téléphone. Cela peut paraître un peu lent, mais les autres opérateurs font moins bien. Bouygues Télécom est sur la deuxième marche du podium, suivi par SFR, tandis que Free est dernier. Pour vous présenter en détails les résultats de cette enquête, nous avons réalisé deux cartes de la couverture mobile : sur les lignes de train et sur les grands axes routiers. Pour naviguer dans les cartes, zoomez et survolez les points. Vous pouvez choisir d'afficher tous les opérateurs ou seulement un, deux ou trois en cochant ou décochant en haut à gauche. 

La couverture des routes (pour consulter la carte à grande échelle, cliquez ici)

La couverture des lignes ferroviaires (pour consulter la carte à grande échelle, cliquez ici)

Mettre la pression sur les opérateurs

On peut s’amuser à regarder de près n’importe quel coin de France. Par exemple, en Bretagne, on voit que SFR couvre assez mal la N165 entre Nantes et Brest. À côté de ça, si vous allez entre Périgueux et Brive, Orange n’est pas toujours au top sur l’autoroute A89. Faites le test, aussi sur les lignes de métro, de trains régionaux et les grandes lignes. Ça peut être bien pratique si vous hésitez à changer d’opérateur.

C’est d’ailleurs aussi le but de ces mesures, mettre la pression sur les opérateurs pour qu’ils améliorent leur couverture de la France. Et ça semble plutôt fonctionner. Le débit moyen, c’est-à-dire la vitesse d’Internet sur téléphone, a augmenté de 50% en un an, selon ces mesures (45 Mbit/s contre 30 Mbit/s en 2018, cela revient à télécharger un album de musique en deux minutes contre trois minutes il y a un an). Le débit a même doublé dans les zones rurales (28 Mbit/s contre 14 en 2018).