Patrimoine: "un attrape-nigaud" (Mélenchon)

  • A
  • A
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, a affirmé mardi sur France 2 que la déclaration de patrimoine était "un attrape-nigaud", "une histoire de Jean-Foutre".
"Personne ne peut vérifier" la véracité de la déclaration, "M. Cahuzac racontait ce qu'il voulait", a-t-il affirmé.

Selon lui, "si le peuple, les citoyens, pouvaient intervenir, ça changerait tout. (...) S'ils avaient la possibilité de demander un référendum révocatoire pour le maire, le conseiller général, le président de la République, comme ça se fait dans une série d'Etats des Etats-Unis, au Venezuela, en Equateur... Ca oui, c'est du pouvoir. Le reste, c'est des mots".

Est-il prêt lui-même à déclarer son patrimoine? "Personne ne pourra y résister, quant à moi je suis un habitué de la chose", ayant déjà fait une déclaration de patrimoine en tant qu'élu ou ministre à "dix reprises, alors pourquoi pas une onzième", a-t-il ironisé.

"Une bonne décision, au lieu de gesticuler comme ils sont en train de le faire, ça serait d'obtenir que plus une banque en France ne puisse s'installer sans être obligée de déclarer de lever le secret bancaire (...) que les banques françaises n'aient pas le droit de travailler dans les paradis fiscaux. Ca, c'est des mesures réelles, le reste, publier le patrimoine, mais c'est une histoire de Jean-foutre", a-t-il affirmé.