Parrainage Le Pen : un élu PS menacé d'exclusion

  • A
  • A
Partagez sur :

La direction nationale du Parti Socialiste a engagé une procédure d'exclusion contre le maire d'un village de Haute-Garonne ayant accordé son parrainage à Marine Le Pen pour la présidentielle, a-t-on appris auprès de la fédération départementale.

"On peut faire beaucoup de choses au nom de la démocratie mais je ne vois pas comment garder comme camarade un maire, Jacques Saint-Martin, apportant son parrainage à la candidate du Front national", a déclaré Sébastien Denard, secrétaire de la fédération de Haute-Garonne.

"La décision reviendra au bureau national ou à la commission des conflits nationale", a-t-il toutefois souligné. M. Denard a minimisé la portée politique de ce parrainage en rappelant que le village de Francon ne compte que 182 électeurs et en précisant que Louis Aliot, actuel numéro deux du FN et compagnon de Marine Le Pen, y a vécu et serait un ami d'enfance du fils du maire.

Le Comminges et particulièrement Francon connaissent un microclimat politique favorable au Front national dans une région Midi-Pyrénées qui lui est globalement hostile.