Notre-Dame-des-Landes : "c'est la ringardise" (Bussereau)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Dominique Bussereau, ancien secrétaire d'Etat aux Transports et président du conseil général des Charentes-Maritimes, le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes n'est ni de droite, ni de gauche. "C'est un projet d'aménagement du territoire, il est porté depuis quarante ans par des gens très différents", a -t-il expliqué sur Europe 1, samedi midi. "C'est un aéroport qui vise à sortir l'aéroport actuel de Nantes du centre-ville, où trois millions de passagers passent chaque année", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas, pour moi le village de la résistance que défendent certains, c'est la ringardise", a estimé l'ancien secrétaire d'Etat, ajoutant qu'"il y a deux types de résistances : celle des agriculteurs sur place qui, eux, ont un problème. Il faut les indemniser, leur permettre de travailler, d'avoir des terres. Et puis il y a tous ceux qui viennent régler des comptes au gouvernement actuel dont une partie de sa majorité", a noté Dominique Bussereau.