Nom du FN: "débat après les législatives" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogé par Europe 1, Florian Philippot, le porte-parole du rassemblement Bleu Marine pour les législatives et lui-même candidat à Forbach, dans la sixième circonscription de Moselle, est revenu sur le nom du Front national. Après le bon résultat du FN au premier tour de la présidentielle, Gilbert Collard, président du comité de soutien à Marine Le Pen, avait proposé de changer le nom du parti frontiste. Pour Florian Philippot, "le débat sur le changement de nom sera ouvert après les législatives" du 10 et 17 juin. "Mais cela se fera en concertation avec tous les adhérents, parce qu'un parti politique c'est une grande famille", précise-t-il.

Le candidat dans la sixième circonscription de Moselle reconnaît qu'une amorce de changement a déjà été réalisée au Front national. Il est en effet nommé porte-parole du rassemblement Bleu Marine, et non pas porte-parole du FN. Selon lui, cette nouvelle dénomination s'inscrit dans "une logique de rassemblement" pour les législatives.

"Certains candidats ne sont pas membres du FN, ils sont dans d'autres partis, comme Siel, un parti souverainiste fondé par l’écrivain Paul-Marie Coûteaux. C'est une logique de rassemblement des patriotes", commente-t-il.

Écoutez Florian Philippot :