Nadine Morano souhaite une "cohabitation"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Nadine Morano a lancé mardi sa campagne pour les législatives à Toul, en Meurthe-et-Moselle, appelant les électeurs à "empêcher la concentration de tous les pouvoirs en un seul parti" en votant pour "la cohabitation".

"Moi qui suis gaulliste, c'était important de me déclarer le 8 mai", a indiqué la ministre de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle, qui dit "ne pas avoir hésité" à se représenter dans cette circonscription où elle est élue depuis 2002. "C'est le troisième tour qui sera à jouer", a expliqué Nadine Morano, estimant que Nicolas Sarkozy avait "perdu de peu" dimanche. "Avec quinze jours de campagne de plus, le résultat aurait été différent", a-t-elle affirmé.

"Je voudrais faire en sorte que l'on arrive à la cohabitation", a-t-elle exhorté ses partisans, réunis dans sa permanence électorale à Neuves-Maisons (Meurthe-et-Moselle), pointant "le risque de la concentration de tous les pouvoirs dans les mains d'un seul parti politique". "Je serai la première des vigies au niveau national. Et je ne laisserai rien passer", a-t-elle encore prévenu, en voulant s'inscrire dans une "opposition constructive, mais avec une vigilance absolue".