Mélenchon serait "déçu" si Le Pen le devançait

  • A
  • A
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, a déclaré mercredi qu'il serait "déçu" d'arriver au premier tour derrière Marine Le Pen, son adversaire du Front national, mais ne considérerait pas pour autant sa campagne comme un échec.

"Je n'aurais pas atteint mon objectif, bien sûr que je serais déçu" car "c'est mon objectif" de battre Mme Le Pen, a-t-il déclaré, interrogé à "Question d'info" LCP/Le Monde/AFP/France Info sur cette hypothèse d'un meilleur score de la présidente du FN dimanche alors qu'elle le devance de nouveau dans les derniers sondages. Pour autant un tel scénario ne signifierait pas l'"échec" de sa campagne.