Le Pen ne "souhaite la victoire ou l'échec de personne"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

"Je ne souhaite la victoire ou l'échec de personne", a déclaré lundi sur France 2 Marine Le Pen, interrogée sur ses préférences pour le second tour de l'élection présidentielle. "Depuis ce matin j’entends monsieur Hollande et monsieur Sarkozy faire mine de multiplier les amabilités à l’égard des électeurs qui se sont portés pour moi au 1er tour, tout en les insultant et les humiliant", a lancé Marine Le Pen, qui a recueilli 17,9% des voix au premier tour.

"C'est humiliant de les traiter comme si c'était un vote de colère", a-t-elle ajouté, affirmant que ses électeurs "savent ce dont ils ne veulent plus, et ce qu'ils veulent". "Ils veulent du protectionnisme, l’arrêt de l’immigration, le retour de la sécurité, la priorité nationale à l’emploi, au logement, la proportionnelle, le référendum d’initiative populaire, la souveraineté de la France", a-t-elle énuméré.

"Je considère depuis longtemps Nicolas Sarkozy et François Hollande sur la même ligne sur les sujets qui m’apparaissent essentiels, dont le premier est la souveraineté de notre pays", a martelé Marine Le Pen.