Le PS Urvoas s'interroge sur l'action du Raid

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

"Si je comprends bien le Raid n'est donc pas capable en 30 heures d'aller chercher un individu seul dans un appartement ?", a fustigé, jeudi le socialiste Jean-Jacques Urvoas, député socialiste du Finistère, sur le site Twitter, avant que le suspect ne soit tué. 

Unité d'élite de la police, le Raid encerclait alors, à Toulouse depuis mardi 3 heures du matin, Mohamed Merah.

L'UMP a répondu à cette critique par la voix de la députée Laure de Rodière, jugeant cette critique "honteuse".  

Jeudi matin sur Europe 1, Christian Prouteau, le fondateur du GIGN, l'unité d'élite de la gendarmerie et "concurrent" du Raid avait lui aussi assuré ne pas comprendre ce qui se passait.  "Avec les moyens que possède l'unité du GIGN, on saurait au moins si l'individu est vivant ou mort. Il suffit d'utiliser une camera thermique et on sait s'il y a quelqu'un de vivant ou pas à l'intérieur".

 - Retrouvez toutes les dernières infos sur le siège en cours à Toulouse en cliquant ici.

Europe 1
Par H. F.