Florange : Copé tance Hollande

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1. Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, a relevé jeudi sur Europe 1 que la fermeture du site ArcelorMittal de Florange, annoncée par Libération, "arrive après que François Hollande ait retaxé les heures supplémentaires et supprimé la fiscalité anti-délocalisation qu'on avait mise en place".

Affirmant que le "véritable sujet" est la "compétitivité", Jean-François Copé a attaqué : "pas une seule fois [François Hollande] n'a été capable de proposer une vision stratégique concrète, l'essentiel, c'est du matraquage fiscal sur les Français".

Commentant par ailleurs l'appel lancé par Carlos Ghosn et Philippe Varin à propos du secteur automobile, le secrétaire général de l'UMP s'en est pris au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, lui demandant d'"arrêter ces commissions et ces faux groupes de travail qu'il a créés pour retarder les prises de décisions qui doivent être prises maintenant".