États-Unis : Johnny Depp met fin à une plainte contre ses ex-managers

  • A
  • A
Johnny Depp a passé un accord avec ses anciens managers, mettant fin aux poursuites pour mauvaise gestion (image d'archives).
Johnny Depp a passé un accord avec ses anciens managers, mettant fin aux poursuites pour mauvaise gestion (image d'archives). © Oli SCARFF / AFP
Partagez sur :
L'acteur américain Johnny Depp a passé un accord avec ses anciens managers qu'il accusait d'avoir mal géré ses finances et de l'avoir conduit au bord de la ruine, alors que le procès devait commencer en août, a annoncé une porte-parole de la star.

Johnny Depp a passé un accord amiable aux termes confidentiels avec ses anciens managers, mettant fin à des plaintes croisées pour des millions de dollars, d'après une porte-parole de la star américaine.

Une plainte pour mauvaise gestion. L'acteur avait poursuivi The Management Group (TMG) en janvier 2017 pour 25 millions de dollars (soit 21 millions d'euros), accusant ses anciens managers d'avoir mal géré ses finances, d'avoir engagé des prêts sans son accord et de l'avoir conduit au bord de la ruine. Dans une plainte croisée, TMG avait dénoncé le train de vie dispendieux de la vedette de la saga "Pirates des Caraïbes", affirmant que c'était la cause de ses difficultés financières et disant avoir tenté maintes fois de lui faire entendre raison.

 

Un accord pour éviter un procès qui promettait d'être médiatisé ? "Johnny Depp est heureux d'être parvenu à un accord avec The Management Group", a commenté une porte-parole de l'acteur, Robin Baum, dans un communiqué. "Cette plainte et l'accord qui en découle démontrent une nouvelle fois que Johnny est déterminé à prendre des mesures fermes pour protéger sa réputation personnelle et artistique dans l'intérêt de sa famille et de sa carrière", ajoute ce texte. L'accord évite à l'acteur un procès qui devait démarrer en août et promettait d'être très médiatisé.

Un train de vie dispendieux, selon TMG. Dans sa plainte, TMG affirmait que l'ex-compagnon de Vanessa Paradis dépensait en moyenne deux millions de dollars (soit environ 1,7 millions d'euros) par mois depuis deux décennies. La vedette aurait, selon la plainte de TMG, mis sur la table 75 millions de dollars (64 millions d'euros) pour acheter 14 maisons, dont un château en France, plusieurs résidences à Hollywood et une ferme avec des chevaux dans le Kentucky.

Depuis l'an 2000, la star de 55 ans a aussi acheté un yacht pour 18 millions de dollars (15 millions d'euros), 45 voitures de luxe, payé des déplacements en avion privé et un personnel de 40 personnes, selon la plainte. L'acteur aurait aussi dépensé des fortunes afin d'acquérir des toiles de ses artistes préférés, environ 200 pièces de Warhol ou Klimt entre autres. 

Une fortune envolée ? Johnny Depp s'est lui-même vanté de ses dépenses mensuelles en vin dans une récente interview au magazine Rolling Stone (en anglais) : "c'est insultant de dire que je dépensais 30.000 dollars (par mois) en vin [soit 25.000 euros], parce que c'est beaucoup plus".

Rolling Stone affirmait que l'acteur, qui a divorcé avec fracas et à grands frais de l'actrice Amber Heard en 2016, aurait accumulé près de 650 millions de dollars (soit 554 millions d'euros) entre ses contrats publicitaires et ses films à succès, mais que cette fortune s'était presque totalement évaporée.