Michaël Youn de retour avec son "Morning Night" : "M6 ne peut pas commencer à nous censurer"

, modifié à
  • A
  • A
michael youn 1:38
Michaël Youn revient avec un deuxième numéro du "Morning Night" © Europe 1
Partagez sur :
Après une première édition à succès du "Morning Night", la version année 2020 du culte "Morning Live", Michaël Youn revient mardi soir sur M6 avec une deuxième édition. Invité de "Culture Médias" mardi, il évoque la liberté de ton de l'émission que lui laisse M6. Et en profite pour adresser un tacle à Canal+.
INTERVIEW

Après avoir réveillé en fanfare les années 2000 avec son foutraque et réjouissant Morning Live, Michaël Youn et son grain de folie reviennent sur M6 avec le Morning Night. La première édition diffusée en mars, avec des audiences consolidées qui dépassaient les 4 millions, a convaincu la chaîne de diffuser mardi soir un nouveau numéro, tourné avant la crise sanitaire. Michaël Youn se réjouit mardi dans Culture Médias de la liberté de ton que lui accorde la chaîne, condition sine qua non pour que le Morning Night perdure.

Michaël Youn débute l'émission diffusée mardi soir en faisant mine de s'étonner que M6 lui accorde un nouveau rendez-vous, tout en se moquant d'une autre chaîne du groupe. "Après la dernière émission, et toutes les bêtises qu'on a dites et faites, je pensais vraiment que M6 allait nous envoyer direct sur 6ter. Vous connaissez 6ter ? C'est la low cost d'M6 ! C'est là bas que tu vas quand t'es puni", s'amuse le présentateur. 

Plus de liberté sur M6 que sur Canal+ ?

Une blague que la chaîne ne lui a absolument pas reprochée. Et pour cause : la liberté de ton était le contrat de base de la création du Morning Night. "C'est notre deal", confirme Michaël Youn. "A M6, ils savent que s'ils commencent à nous censurer, il va y avoir un véritable achoppement et que l'émission va s'arrêter. Et puis, ce n'est pas méchant comme blague."

Attaquer une chaîne du groupe pour laquelle on travaille tient pourtant de l'affront ultime chez certains concurrents de M6, comme le rappelle le trublion. "A l'heure où on est viré parce qu'on a dit que Sébastien Thoen méritait une meilleure sortie, c'est quand même formidable de pouvoir encore être sur une chaîne et la brocarder gentiment", sourit-il en adressant une pique au groupe Canal+". "Et c'est ça la vraie liberté de ton."

Le nouveau numéro du Morning Night est diffusé mardi sur M6 à 21h05. Aux côtés de Charlotte Gabris et Tom Villa, Michaël Youn accueillera comme invités Jamel Debbouze, Isabelle Nanty, Jarry, Jenifer et Big Flo et Oli.

Europe 1
Par Alexis Patri