"Toi le Belge, ta gueule" : comment Alain Delon a inspiré le titre d'un album de Philippe Geluck

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité de "L'équipée sauvage" vendredi, le dessinateur a révélé une anecdote témoignant des revers de la célébrité pour Alain Delon. Quand il appelle quelqu'un, personne ne croit qu'il s'agit bien de lui, et lui raccroche au nez. 
INTERVIEW

La célébrité peut avoir des revers, a fortiori lorsqu'on s'appelle Alain Delon. Invité de l'Equipée sauvage vendredi après-midi sur Europe 1, le dessinateur du Chat,Philippe Geluck, a révélé quelques anecdotes sur ce mastodonte du cinéma français.

"Toi le Belge, ta gueule"

Tout commence lorsqu'un jour, Philippe Geluck s'interpose dans une conversation entre Alain Delon et Mireille Darc. "Alain Delon m'a dit, 'Toi le Belge, ta gueule", raconte-t-il. Quelques mois plus tard, alors qu'il vient de finir un numéro du Chat, le dessinateur a l'idée de lui donner le titre qui lui a été "aimablement offert par Alain Delon". Il prend donc son téléphone, et appelle sa productrice pour qu'elle demande à l'acteur sa permission. 

"Et moi je suis le pape !"

Les jours passent et Philippe Geluck reçoit un appel : "Bonjour, c'est Alain Delon", entend-t-il à l'autre bout du fil. Mais il pense alors à un canular et l'acteur est obligé de prouver qu'il s'agit bien de lui. "Par la suite, il m'a confié que ça lui arrivait tout le temps : il téléphone, se présente, et on lui répond 'Et moi je suis le pape !', avant de raccrocher purement et simplement" au nez de l'acteur.

Europe 1
Par Ugo Pascolo