Ophélie Meunier : "Les adolescents ne se rendent pas compte de la violence des mots qu'ils utilisent"

  • A
  • A
Partagez sur :
Dans "Culture médias" sur Europe 1, l'animatrice évoque le reportage que "Zone Interdite" va diffuser dimanche soir sur M6, au cœur de la brigade des mineurs de Toulon.
INTERVIEW

Dimanche soir sur M6, Zone Interdite va proposer un document exceptionnel. L'équipe de télévision a suivi pendant un an la brigade des mineurs de Toulon. "Cela fait partie des grands sujets de société", souligne Ophélie Meunier, qui présente ce reportage et le commente, comme elle l'explique sur Europe 1, vendredi matin, dans Culture-Médias.

Le harcèlement scolaire sur Internet

"La vraie nouveauté, ce sont les dangers auxquels sont confrontés les adolescents d'aujourd'hui", souligne Ophélie Meunier, notamment avec le harcèlement scolaire sur Internet. "Avec les réseaux sociaux, que les enfants maîtrisent très bien, ils ne se rendent pas compte des mots qu'ils utilisent et de leur violence", fait savoir la journaliste. Le reportage contient notamment une séquence particulièrement émouvante d'une jeune adolescente, harcelée, qui se confie à un policier.

"Ma vie a changé depuis la naissance de mon fils"

Autre séquence émotion : l'ouverture du reportage. La brigade des mineurs de Toulon intervient auprès d'une mère toxicomane pour lui retirer son enfant. Le père, lui, est en prison. "Une séquence extrêmement éprouvante", reconnaît Ophélie Meunier, "mais il faut garder en tête que les policiers sont là pour protéger cet enfant. Même cette maman avoue ne pas être en mesure de bien s'en occuper", indique l'animatrice.

De manière générale, elle a été particulièrement touchée par ce reportage sur lequel elle a posé sa voix. "Ma vie a changé depuis la naissance de mon fils", confie-t-elle, "et j'ai découvert depuis la rentrée à quel point j'avais développé une sensibilité sur le sujet de l'enfance."

Europe 1
Par Europe1.fr