Michel Cymes n'apparaîtra finalement pas dans H24, nouvelle série médicale (critiquée) de TF1

  • A
  • A
Partagez sur :
"Ça ne sortira pas d’ici", "Les pouvoirs extraordinaires du corps humain", et désormais "Le Live" dans lequel il animera une émission baptisée Dr Good... Michel Cymes, médecin et animateur français, est partout. Mais il ne sera finalement pas au casting de la nouvelle série hospitalière de TF1, H24, où il devait faire une apparition. Il l'a confirmé vendredi sur Europe 1.
INTERVIEW

Invité de Culture Médias sur Europe 1, où il a détaillé ses différents projets (Ça ne sortira pas d’ici, Les pouvoirs extraordinaires du corps humains, Dr Good dans Le Live), le médecin et animateur de télévision Michel Cymes a annoncé qu'il ne participerait finalement pas à la nouvelle série médicale de TF1, intitulée H24, dernièrement vivement critiquée pour ses incohérences... 

"J'avais donné mon accord, mais c'est un peu compliqué pour moi, alors que j’ai des accords d’exclusivité avec France TV, d'aller sur d'autres chaînes. Je m'étais engagé un peu rapidement et je m'en excuse auprès des producteurs", a-t-il déclaré. Michel Cymes avait été annoncé début octobre dans le rôle d'un personnage secondaire, un addictologue. 

Peut-être peut-il s'en féliciter car la nouvelle série, lancée le 3 février, a fait l'objet de moqueries et de critiques sur les réseaux sociaux, notamment de la part du personnel médical, qui juge H24 caricaturale et à mille lieux de la réalité hospitalière. On peut notamment y voir un patient intubé par le menton...

"Un patient intubé par le menton ? Ah ! Effectivement ils ont un problème de conseillers scientifiques", rigole le médecin. "J'ai bien fait de ne pas y aller, en fait..."  Autre séquence qui a fait réagir, et pas dans le bon sens, la poursuite d'une activité cardiaque sur un électrocardioscope lors d'une transplantation cardiaque, alors même que le cœur est prélevé et déjà dans la glacière. 

"C'est vrai qu'un cœur retiré continue à battre un petit peu, mais dans la glacière il ne continue pas à battre parce qu'il est sidéré", congelé, rappelle Michel Cymes. "Eh bien écoutez, je suis content de ne pas y être allé."

"Merci TF1 d’arrêter de créer des séries médicales qui sont à 10.000 lieux de la réalité et de faire passer les professionnels de santé pour des guignols. Aujourd'hui nous avons besoin de soutien pas de caricatures", a même écrit un internaute infirmier sur Twitter, Romain Hutereau. Les deux premiers épisodes de H24 ont quand même réuni en moyenne 3 millions 650.000 téléspectateurs, selon Médiamétrie.

Europe 1
Par Séverine Mermilliod