Médias : "Il y a un véritable intérêt pour l'information chez les Français", selon Marie-Laure Augry

  • A
  • A
4:01
Partagez sur :
Pour Marie-Laure Augry, médiatrice des rédactions de France 3 et auteur d'un rapport sur les évolutions des comportements et des attentes des téléspectateurs, les Français sont devenus des acteurs de l'information.
INTERVIEW

"Les Français sont devenus des acteurs de l'information". Invitée de Village médias, Marie-Laure Augry, médiatrice des rédactions de France 3 et auteur d'un rapport intitulé "Votre télé et vous - Evolution des comportements et des attentes téléspectateurs", revient sur le rôle de la télévision, aussi bien du point de vue de l'information, que du lien social. 

Un rôle social. "Les médias ont un rôle de lien social très important, et encore plus ceux du service public", explique Marie-Laure Augry. Les nouveaux "acteurs" de l'information que sont les téléspectateurs sont malgré tout 74%, selon un sondage Ipsos, à penser que les journalistes sont coupés de la réalité. "Je crois que l'on peut comprendre ce sentiment", explique-t-elle. "Mais ce sentiment est beaucoup plus atténué à partir du moment où on est plus ancré dans les réalités de la vie quotidienne". "Je pense que c'est aussi beaucoup une influence des chaînes d'informations : on est dans le commentaire, très focalisé sur l'institutionnel, le politique (...) On a souvent les mêmes références, les mêmes experts, ça donne un peu une impression de déconnexion, mais ce n'est pas forcément la réalité", analyse la médiatrice des rédactions de France 3 au micro d'Europe 1. 

90% des Français s'informent chaque jour. La télé est-elle alors le "meilleur point de vue pour comprendre un pays", comme l'a déclaré Ara Aprikian, patron des programmes de TF1 ? "Je pense que oui parce que très souvent, on a senti que les réactions que l'on reçoit à la médiation de France 3 précèdent des phénomènes de société, il y a une anticipation de l'air du temps", révèle Marie-Laure Augry. Un lien avec la réalité qu'il est important de conserver, dans un pays où "90% de la population s'informe chaque jour, il y a un véritable intérêt pour l'information chez les Français".

Europe 1
Par Ugo Pascolo