"L’idée du 'Guide du routard', c’était celle d’un copain qui vous parle", souligne le cofondateur Philippe Gloaguen

, modifié à
  • A
  • A
Philippe Gloaguen
Philippe Gloaguen, avec deux éditions du "Guide du routard", en février 2013. © AFP
Partagez sur :
Christophe Hondelatte fait le portrait du cocréateur du "Guide du routard", mercredi, sur Europe 1. Avec lui, il revient sur la genèse de ce modèle.
HONDELATTE RACONTE

C'est un format mythique. Quiconque a déjà voyagé en a sans doute tenu un dans sa main. Le guide du routard, fondé par Michel Duval et Philippe Gloaguen en 1973, accompagne les voyageurs depuis 1973. Chez Christophe Hondelatte mercredi, l'un de ses cofondateurs, Philippe Gloaguen, revient sur l'histoire de ce guide.

>> De 14h à 15h, c’est Hondelatte raconte sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission de Christophe Hondelatte ici

Les premiers voyages. Philippe Gloaguen a 17 ans lorsqu'il voyage seul pour la première fois. En juillet 1968, son père le dépose à la Gare du nord. Officiellement, le petit Philippe doit se rendre en Angleterre pour un séjour linguistique avec un ami. Mais les deux compères ont un tout autre projet en tête : voyager en stop. Ils passent leur première nuit à Portsmouth, dans le sud de l'Angleterre. Sur les conseils d'un habitant, ils dorment à l'Armée du Salut entre des prostituées et un clochard. Philippe Gloaguen ne ferme pas l’œil de la nuit. Une première expérience qui va compter dans son désir de créer un guide pour ceux qui font la route tout seul.

En 1969, à 19 ans, Philippe Gloaguen décide de repartir. Il rêve de Turquie, notamment de la ville d'Istanbul. En stop, au gré des rencontres, le jeune homme avance. Il poursuit sa route et rencontre Patrick, un Français en moto, qui se rend aussi du côté d'Istanbul.

"Il y a eu des moments où j’ai failli risquer ma peau". L'été qui suit, Philippe Gloaguen ne part pas et se concentre sur ses études. C'est là qu'il rencontre Michel Duval, celui avec lequel il écrira son premier Guide du routard. Après avoir intégré une école de commerce, il prend la route des Indes. Ce sont les Beatles qui lui ont donné cette envie. De nouveau de passage par Istanbul, il prend le train seul, direction la frontière iranienne car Philippe Gloaguen veut se rendre en Inde, mais en passant par l'Iran et le Pakistan. "Il y a eu des moments où j’ai failli risquer ma peau et c’était beaucoup d’inconscience", reconnaît-il aujourd'hui.

Quelques semaines plus tard, le voilà en Inde, à Bénarès. Lors de ce voyage, il ne flâne plus. L'idée de faire un guide a tout changé dans sa manière de voyager. "L'idée du Guide du routard, c’était d’abord celle d’un copain qui vous parle. Si c’est votre copain qui vous recommande un film, ce n’est pas la même chose", explique Philippe Gloaguen.

"On avait inventé TripAdvisor 20 ans avant les Américains". Philippe Gloaguen et Michel Duval se mettent à la tâche. Philippe écrit sur la Turquie, l'Inde et l'Iran ; Michel sur l'Amérique. À la recherche de quelqu'un pour publier leur ouvrage, ils se mettent en quête d'un éditeur. Les refus s'enchaînent avant de tomber sur l'éditeur Gedalge, séduit par l'idée de ce guide moderne. Le premier Guide du routard sort en 1973. "On avait inventé TripAdvisor 20 ans avant les Américains. Ce système a toujours fonctionné et il continue", estime Philippe Gloaguen.

Après la publication, Philippe Gloaguen reprend son sac à dos. Direction l'Amérique. De retour à Paris, il apprend que l'éditeur du premier Routard est mort, écrasé par un bus. Alors Philippe Gloaguen hésite : doit-il poursuivre son rêve ? Est-ce que tous ses efforts valent le coup ? Avec Michel Duval, il fait à nouveau le tour des éditeurs. Dix-neuf au total, pour autant de refus. Il croise alors la route de Gérald Gassiot-Talabot, qui dirige le pôle tourisme chez Hachette. Ce dernier est convaincu par le projet. L'histoire du Guide du routard peut vraiment commencer. Un mariage qui date de 1975 et qui n'a jamais cessé depuis. "Il n'y a pas beaucoup de couples qui tiennent autant", se félicite Philippe Gloaguen.

>> Retrouvez ci-dessous, l'intégrale d'Hondelatte Raconte, "Une vie de routard avec Philippe Gloaguen" :

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau